Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Tous les bakchiches du ... monde

Vendredi midi 04 avril 2008

Fabien se fait arrêter à la sortie de son travail : sa plaque d'immatriculation n'est plus valable ; en effet, elle porte toujours un numéro provisoire (WW - le véhicule est neuf),  il aurait fallu effectuer le changement depuis quelques semaines. Situation absurde : le ministère qui s'en occupe, pour des raisons que j'ignore, ne procède plus au changement des plaques, c'est "statut quo". Les agents ont trouvé la faille !

L'agent demande à Fabien d'immobiliser sa voiture, qu'elle va être amenée à la gendarmerie centrale pour paiement d'une contravention. Il est 12h45, les enfants attendent que leur père viennent les chercher à l'école, la sortie est à 13h. Fabien lui dit que non, qu'il doit aller chercher les enfants. La seule solution ? L'accompagner ! L'agent monte obligeamment avec Fabien, l'attend à la sortie de St Exupéry, puis finalement l'accompagne jusqu'à la maison. Là il descend du véhicule, s'assoit avec notre gardien sur son banc, et attend ...

Quentin rentre dans la maison les larmes aux yeux, effrayé de voir que la voiture va être saisie, Fabien lui rigole de la "cocasserie" de cette situation ! Il prend un coca, 5000 FCFA, et règle l'affaire en quelques minutes ! Car si mon mari avait eu un peu de monnaie sur lui, il aurait largué le gendarme sur la route et évité à notre petit garçon de 7 ans de vivre ce qu'il a ressenti comme une injustice ! Fabien se fait  régulièrement arrêté, le plus souvent pour discuter ! Il garde toujours un peu de monnaie sur lui, mais là j'avais tout pris !

A bon entendeur ...

Lundi 07 avril 2008, fin de l'après-midi

On nous a pris la voiture, ça y est ! Après remise des papiers et des clés (et oui, ici on fait ce qu'on veut des véhicules), Fabien a été obligé de laisser la voiture au commissariat central tant que les plaques n'auront pas été changées ! L'intermédiaire chargé de s'en occuper pour sa société, et qui lui a vendu les voitures (soit dit en passant) assure que mercredi soir tout sera régularisé, alors que plusieurs voitures attendent encore, et depuis plus de 2 ans, d'avoir leurs plaques définitives ! A noter que plus de la moitié du parc automobile de la société est dans cette situation ! Ah, le Congo ...

Samedi 19 avril 2008, au matin

Bien entendu, nous n'avons toujours pas retrouvé notre voiture, qui est tout de même rentrée du Commissariat au parc automobile de la société, mais toujours sans ses papiers de régularisation ...

 

 



07/04/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1005 autres membres