Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Pour vous (un adieu particulier ...)

Mercredi 23 juillet 2008

Fin d'un parcours de 11 mois au CONGO - Brazzaville,

Journée tendue, sur le fil, coupante.

Derniers au-revoirs, adieux aux autres, les employés d'abord, Gaëtan, Christelle, Ghislain, Léonce ;

Adieu le médecin (Pierre-Yves, les hasards, Mélissa), les copains ensuite, Eric (à midi), Jasna, Marie-O. et Fabrice (au téléphone), Max et Martial, passé pour nous accompagner, à quelques minutes du départ ...

Fermeture des cantines, de la caisse, tour d'horizon, fermeture, dernières consignes (à qui, pour quoi ?).

20h : Fabien arrive, comme à son habitude, une douche et on part ...

Et les clefs, à rendre .. Sans Domicile Fixe à partir de ce soir, porte-clefs vide !

L'aéroport ; dernière rencontre (Fabrice), derniers au-revoirs (Martial), Ulrich nous amène vite en salle d'embarquement. Il fait frais ce soir, le vent souffle légèrement. Quelques SMS, pour dire merci à celles grâce à qui mon année brazzavilloise aura été particulièrement intéressante et importante, avant de faire les premiers (et derniers ) pas sur le tarmac congolais. Je me retourne, les lumières brillent, sûrement plus dans mes yeux ... Je traîne le pas, j'aimerais reculer, .... un peu.

Comme je le disais à Jasna, partir, ce n'est pas pareil que de voir les autres partir ; ce côté-là, on le franchit encore une fois, c'est notre lot d'expatriés. C'était plus facile, avant. De moins en moins maintenant. Petit à petit on s'accroche, on s'agrippe, on tisse des liens, on perd du souffle. Il ne faut pas y penser ; on ne dit pas qu'il faut l'oublier, au contraire, non, mais faire l'impasse quelques jours, puis réfléchir posément. Penser sur le moment, c'est forcément avoir de la peine, regretter ce qu'on a pas eu le temps de faire, ceux qu'on a à peine rencontrés. S'affoler, s'inquiéter de ce qui nous attend et de ce qu'on laisse. Pleurer un peu aussi le mauvais hasard, celui qui nous fait quitter si vite ce pays ... Alors :

Merci aux filles. Merci Isa, Jasna, Marie-Odile.

Merci Vanessa, Marie P., Magalie, Asmig, Fabrice, Carole, Eléonore, Nathalie, Kristin.

Merci aux petits-déjeuners entre filles, le matin ... A Caroline, pour son aide ...

Merci aux hommes, particulièrement à Eric, Arnaud, Jacques, Max, Martial et Yves. A Daniel, Laurent, Jean-Claude, Jean-Manuel, Clément, Hervé.

"Et aux autres, ceux qu'on ne cite pas mais qui nous ont marqué, d'un passage, une voix, une attention particulière, une rencontre étonnante".

Merci les chocolats (de Martial), les glaces et le champagne (de Marie-Odile), les visites.

 

Merci au CONGO, tout simplement, pour cette année ... si inattendue et très humaine.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour nous : si vous pouviez nous laisser une petite trace de votre existence sur ce site, ici même, n'hésitez pas, usez des commentaires. Encore merci,

 

Nathalie

 



02/08/2008
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 959 autres membres