Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Les dernières semaines éthiopiennes

Les dernières semaines de 2009 ....

Journal de bord éthiopien

Depuis notre retour de vacances au mois de septembre 2009, plusieurs fêtes éthiopiennes ont rythmé nos semaines et notamment celles de Maskal (belles processions et feux de bûchers - nous étions à Entoto), le passage à l'an 2002 (et l'éternelle question de Quentin qui ne comprend pas que l'année soit différente ici ! A noter : les policiers municipaux ont troqué leurs vieux costumes contre de nouveaux), les fêtes musulmanes (et le réveil au canon) et dernièrement le Noël éthiopien (la cérémonie du tedj à 11h du matin après un réveil laborieux et la visite non moins drôle de deux poulets dans le jardin). Bientôt celle de Timkat, une des plus fameuses cérémonies locales, le 19 janvier, sous la pluie peut-être ?

Notre voyage au Kenya, puis en France, pour les vacances, s'est plutôt bien déroulé malgré un jour passé à Amsterdam alors que nous étions bloqués par les intempéries (neige et brouillard). Les enfants sont cependant déçus d'être passés entre les deux vagues de froid qui ont touché la France, et du coup nous avons eu des températures plutôt clémentes et évidemment, pas de neige ! Comment expliquer à des enfants que cela ne se programme malheureusement pas ? Les big five du Kenya sont déjà oubliés, les beaux cadeaux rangés, les bons repas digérés, seule reste cette unique déception, en regardant le JT, pas de neige à Noël !

Et ici, à Addis Abeba, nous avons semble t-il évité les pluies, mais il fait froid dans les maisons ; Fabien a rallumé la cheminée pour assainir l'atmosphère et une bonne odeur de bois brûlé flotte dans l'air ambiant. 17°C au réveil le matin, rien que dans la maison, et moins à l'extérieur, le soleil se lève tardivement dans des vapeurs rosées, un léger brouillard qui se dissipe vite, malgré la pollution ambiante. Un petit carré de chocolat entre les doigts devant un bon café brûlant, comme en Europe ... et on repart.

Le travail a donc repris, les enfants retrouvent le rythme, marqué encore par les abus des fêtes, les aniversaires à venir, l'organisation des prochaines vacances. Les réveils à 6h30 sont encore bien difficiles pour tout le monde, et les départs précipités vers les écoles et les bureaux. Comme partout j'imagine ! Mélissa prend un an de plus, Coline attend avec impatience ses 6 ans, Quentin tape sa maman. Le retour des vacances est toujours l'occasion de remettre les pendules à l'heure !

Quoi de neuf à Addis ? En trois semaines, certains échaffaudages sont tombés, révélant des buildings flambant neufs, d'autres sont visiblement en projet, enfin les magasins croûlent encore sous les produits de Noël. Je ne vous conseille pas d'aller sur le site addis web, il est toujours à la traîne ... Les premiers repas de début d'année se profilent. On  trie sur le volet les quelques personnes qui partageront ces derniers mois, on catégorise, on systématise. A quoi bon s'embêter maintenant ? Pour quoi faire des efforts après tout si les autres n'en font pas ? Pourquoi se voiler la face, se cacher, faire l'autruche ? Non, la sagesse des derniers mois me rend frileuse, prudente, je cherche le calme intérieur, mais je ne l'ai pas encore totalement trouvé malgré la photographie, le travail. Mais ça aide. Je crois qu'un pays fait sa communauté. Drôle de communauté ici. Microcosme de tous les sacro-saints préjugés français. Comment ne pas étouffer ? Comment ne pas s'isoler ? Moi, ça ne m'amuse pas mais je fais avec !

Moi ? J'ai enfin retrouvé mon appareil photo (nettoyage de capteur oblige), investit dans un trépied, un objectif macro, un flash d'appoint et divers autres accessoires, et du coup je me replonge enfin dans les cours. Et oui, ça avance, tranquillement. D'ailleurs, dans quelques semaines, je pars à Zanzibar, faire des photos, sans famille. Puis à Pâques nous ferons probablement notre dernier tour en Ethiopie, direction le sud, vers Arbaminch. Un week-end entre-temps à bahr Dar, un autre à Djibouti, et les sept mois restant seront probablement vite passés. Pas de nouvelles encore concernant la prochaine destination, mais ça viendra, patience !

 

Nathalie GUIRONNET

12/01/10

 

 



12/01/2010
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 959 autres membres