Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Karibu Mayotte - 2010-2009

Un petit tour par MAYOTTE


                                                                                                                                                                               

Créé en février 2009

Mis à jour le 02/09/10

 

Mayotte, « île aux parfums » ou « Terre d'évasion », est située dans l'océan Indien, non loin de Madagascar et de La Réunion. Bien que de superficie restreinte, l'île française accueille les natifs (les mahorais), les métropolitains et les clandestins, mixité qui engendre des conflits créés par la promiscuité et la situation bâtarde de l'île, 101ième département français toujours revendiqué par les Comores.

Mayotte est particulièrement réputée pour ses fonds marins et son lagon, probablement un des plus beaux au monde. La capacité d'accueil touristique est restreinte mais quelques hôtels et maisons d'hôtes feront l'affaire. D'autant que le tourisme pratiqué dans cette région du monde est basé sur les sports aquatiques et la randonnée.

L'exotisme de l'île relève du métissage entre les infrastructures françaises et la nature exubérante et tropicale. Barge, bangas, cases SIM, résidences et supermarchés contemporains se côtoient, tout en s'intégrant au paysage. Côté moderne ou côté sauvage, Mayotte offre tellement de visages différents que chaque journée passe très vite.

Au départ d'Addis-Abeba, il vaut mieux passer par Nairobi (temps de transit important) : il faut compter 2 heures de vol jusqu'à Nairobi, + 2 heures pour Dzaoudzi avec une arrivée un peu avant 12h à Pamandzi, sur l'île de Dzaoudzi, ou Petite-Terre (Nyambo Titi), où l'on est accueilli avec d'odorants colliers de fleurs de frangipane et de bougainvillier. Le retour est tout aussi rapide. Départ en général vers 12h mais arrivée tardive à Addis-Abeba dû au transit.

Si vous avez une carte Flying Blue, la compagnie Kenya Airways faisant partie du programme Skyteam, vous pouvez utiliser vos miles et profiter d'un aller-retour Addis-Mayotte pour 25 000 miles. Il restera à payer quelques taxes (125 à 250 $).

Au départ de Paris, la compagnie AIR AUSTRAL assure des liaisons régulières et directes.

En arrivant, essayez de trouver le fascicule gratuit « Cartes & plans de Mayotte » ou le Tounda, le 97/6 … des gratuits hebdomadaires riches d'informations pratiques sur l'île.

Côté déplacement, pour vous déplacer sur toute l'île, n'hésitez pas à louer une voiture pour la durée de votre séjour, car la plupart des taxis sont communs et imprévisibles, peu de transports collectifs inter-villes. De toutes les façons, pour des raisons de sécurité, il vaut mieux vous déplacer de manière individuelle. On se repère rapidement, et il est presque impossible de se perdre sur l'île. Pour passer d'une île à l'autre, vous pouvez envisager de 'barger' à pied (et de prendre un taxi de l'autre côté) ou en voiture.

EUROPCAR : 0269.61.72.72 (reservation.europcar@somiva.com)

TROPIK : 0269. 61. 11. 71 ou 0639. 69. 01. 04 – tropik-location@wanadoo.frwww.tropik-location.fr

BUDGET : 0269. 61. 66. 16

GARCIA LOCATION : 0269. 62. 76. 27

MULTIAUTO : 0269.61.22.99

EQUIP'AUTO : 0269.620.620

Etc.



Les activités aquatiques : actuellement, sorties baleines et randonnées spéciales grandes marées, pensez à réserver !

Trésors marins de Mayotte : biodiversité exceptionnelle, paysages coraliens de rêve, poissons multicolores, tortues, dauphins, baleines, dugongs, îlots (Choizil, M'Tsamboro, Bandrélé, parc de Saziley, îlot blanc), plongée sous-marine, passe en S, récifs de ...) - Excursions dans le lagon (bivouacs, safaris, exploration des mangroves, kayak).

 

-          Jet ski, scooter des mers, jet à bras : voir ALIKI

-          Clubs de plongée : MAJICLUB (0269. 61. 02. 19), REVE BLEU (0269. 61. 49. 57), NYAMBA CLUB (0269. 60. 02. 56), LAGON MAORE (0269.60.94.27 - jardin.maore@wanadoo.fr), HIPPOCAMPE PLONGEE (0269.60.58.04), etc.

-          La plage : N'Gouja (tortues), Trevani, Sakouli, Takoradi, Sazilé, Musical, Moya ;

-          Les îlots : l'île au sable blanc, l'îlot Choizil, l'îlot Mtsamboro (et son petit îlot de sable blanc) : déplacements en barque de pêcheur, en groupe ou individuellement, tous les jours de la semaine, horaires en fonction de la marée ;

-          Excursions à la journée, sorties dauphins, baleines, mangroves, découvertes, plongée, apéritif au soleil couchant sur un îlot : MAYOTTE DECOUVERTE (0639. 69. 17. 24) ; SEA BLUE SAFARI (0639.69.13.87 - resa@seabluesafari.com), MAYOTTE EXPL'EAU (0639.23.13.38), PLANETE BLEUE (0639.28.33.51), LAGON AVENTURE (0639.65.42.63), MAYOTTE LAGON (0639.27.59.25 - mahorais.mwaba@orange.fr), etc.

-          La piscine (Koropa à Majicavo)

-    La pêche : MAYOTTE PECHE PLAISANCE : 0639.67.25.98

-    Location de bateaux : SV.NAUTIC (0639.25.24.38)

-    MAYOTTE VOILE (Bandrélé - 0639.69.02.59)

-    SUD EXPLO (0269.62.01.92 - sudexplo@hotmail.com) : kayak

- ASSOCIATION DES CROISEURS ET HAUTURIERS DE MAYOTTE (0269.60.20.09 - ach.mayotte@laposte.net)

-   L'EFFET SKI SCHOOL (0639.69.53.17)

 


Les autres activités :


-          MAYOTTE SENSATIONS, trampoline élastique et paint-ball (0639.21. 29. 81 ou 0639. 69. 59. 92) ;

-          Le cinéma ;

-     Sport : athlétisme, gymnastique et salles de sport, (888 : 0269.60.66.62), tennis, natation, etc. ;

-   Atelier LOV'DANCE - Koropa (0269.60.54.26)

-  Ecole de pilotage et sorties ULM : MAYOTTE ULM (Pamandzi - 0269.60.01.37-0639.69.69.10), LES PASSAGERS DU VENT (Dapani - 0639.69.58.75)

-   ECOMUSEE de l'YLANG et de la VANILLE (0269.62.95.85 ou www.naturalistes.info ou ecomusee.ylang@wanadoo.fr), JARDIN BOTANIQUE de COCONI (0269.62.50.67), les marchés paysans (Coconi tous les 1ers samedis du mois, etc.), ECOMUSEE DU SEL (Bandrélé - 0639.323.31.27)

-   Randonnées : le tour du lac Dziani, la piste de Dzoumogné à Acoua, à l'ombre des baobabs (M'Tsamoudou), le désert rouge des padzas de Dapani, le légendaire Mont Choungui : les naturalistes de Mayotte : 0269. 60. 77. 65 – 0639. 69. 15. 21 – naturalistes.mayotte@wanadoo.fr

-   Golf club Ylang (0269.62.01.20 - contact@golfylang-mayotte.com)

-   Centre équestre de Hajangoua (0269.62.54.00)

-  MAYOTTE VTT EXCURSIONS (0639.29.17.73 - cavousgagne@orange.fr)

- MAYOTTE ESCALADE (0639.23.12.86 - camille.langloys@wanadoo.fr)

 

 

 

 

Les traditions mahoraises :

les bangas, les secrets de beauté (le msindzano, les salouvas), les danses traditionnelles, les monuments et l'histoire (anciennes traces de peuplement, mosquée de Tsingoni, usines sucrières, résidence des gouverneurs, POLE ...


Hôtels (liste non exhaustive) :


-          CARIBOU : centre ville de Mamoudzou, à deux pas de la barge, du marché et de l'Office de Tourisme : 0269. 61. 14. 18 ou resa.caribou@blue-season-hotels.com

-          Le SAKOULI : un des meilleurs hôtels de l'ile, sur la soute du sud de l'île, en bord de place, avec piscine. Bonne table. 0269. 60. 63. 63 – sakouli.hotel@wanadoo.frwww.hotelsakouli.com

-          Gîte de COMBANI : entre Vahibé et Combani, dans la nature ! 0269. 62. 91. 42 – uniquement

-          Gîte de KWALE

-          Hôtel TREVANI : plage de Trévani – 0269. 60. 13. 83

-          Villa MAORA : Kangani – 0269. 62. 74. 40 – 0639. 69. 54. 18 – villa.maora@yahoo.fr

-          LA CASE DE ROBINSON (Bouéni) : 0269. 62. 17. 83

-          LA BAIE DES TORTUES (Bouéni) : 0269. 62. 62. 53

-          LE JARDIN MAORE (N'Gouja) : 0269. 60. 14. 19


Les restaurants et bars à essayer :


Le RAVINALA : rue du stade à Cavani – 0269.61. 40. 19

-          Le PIMENT BLEU : route de Vahibé, Passamainty – 0639. 20. 62. 96

-          Le FARE : sur Petite-Terre, Boulevard des Crabes – 0269. 60. 13. 31

-          Le PALMA : Kawéni – 0269. 61. 06. 25

-          Le M'BIWI Café

-          N'GOUJA : plage du sud

-          Le 5/5 : 0269. 61. 14. 20 – Place Mariage

-          Le BAR FLY : 0269. 65. 06. 80

-          Le HAVANA CAFE : 0269. 61. 44. 66

-          Le KOROPA (piscine) : 0269. 60. 41. 00

-          L'ORIENT EXPRESS : 0269. 61. 29. 28

-          LA GUINGUETTE : 0269. 62. 10. 44 – 0639. 65. 82. 81

-    LE FARE : 0269.60.13.31

-    LA PETITE COUR : 0269.61.06.80


Acheter du poisson : CAP'TAIN ALANDOR - 0269.62.19.91



Extrait Livre en préparation – Mayotte – Fév. 09

Démotivée, fatiguée, délavée, lessivée, sans couleurs, pâle.

Je quitte momentanément l'Éthiopie pour quelques jours à Mayotte, cadeau de Noël de mon cher mari. Je pars sans lui, sans enfants, juste avec ma valise et mes souvenirs.

Sur le tarmac mahorais, je m'évapore. Liquéfiée, je fonds, je vois le fond, le marin, le lagon.

Est-il possible de se reconstruire en 13 jours ? Le trajet se déroule comme dans un film, où les scènes en noir et blanc défilent. Une voix off, à l'arrière, commente les différents spots qui refoulent, instantanément. Cinq années passées sur l'île, des rappels.

J'avais oublié l'odeur de ma transpiration. Celle des aisselles, celle de l'entre cuisses. La moiteur, l'humidité de l'île, la sensation de lourdeur de l'air. La surbrillance de la lumière, son éclat après la pluie. J'arrive en saison pluvieuse, la passagère, la fugace, celle qui ne dure qu'un temps, avec ses grosses gouttes au travers des rayons de soleil et des nuages polymorphes. Celle qui teinte de gris le ciel en quelques minutes, et qui le recolore en suivant de rose et d'ocre, voire d'un arc-en-ciel. Celle qui teinte la mer de vert, de turquoise ou de bleu.

Et l'odeur de la végétation mouillée, forte, saturée d'iode. Le jus coule, sur la peau, où de petits moucherons se collent ; les moustiques tournent autour de nous et les plantes attrapent nos chevilles.

L'odeur du grain de sable, du corail, et de la mer, du grain de ma peau sous ce concentré d'odeurs. De la peau qui frissonne et qui se gonfle, exacerbée par les embruns, sous l'effet du vent, et qui brille sous l'émulsion solaire. Des fines gouttelettes blanches sur une peau bronzée.

Je retourne au CSM ; bâtiment rénové, cloisonné, une équipe agrandie, éclatée. Envie de fuite. Pas la mienne, celle des autres, encore là, qui travaillent toujours, qui ne se comprennent plus.

Rien n'a changé, dehors ; quelques bâtiments nouveaux, oui, l'ordre des rues, non. Et l'étape du coiffeur, pour se libérer de ces derniers mois qui m'alourdissent ; pour me défaire de la pollution d'Addis. Envie de légèreté, de fraîcheur, de changement.

Couleur soleil, couleur crevette, réchauffée par le soleil cuisant mahorais, je reviens ; la boucle est bouclée.

Tout juste treize jours et ce puissant malaise qui revient à se demander pourquoi on est partit. Réminiscence, résurgence, voilà, tout simplement, revenir. Re-sentir, en décalé, aboutir peut-être, achever mon voyage et ma recherche de moi. Ce que j'ai vu, ce que je vois, ce que je vis, d'un coup l'absence, puis la présence. Calmante, de la mer ; rassurante, de mon amie. Je repars sur les traces que j'ai laissées, je remonte les souvenirs, je revis dans le passé. Pour résoudre le présent, ou pour me cacher, le fuir un peu plus ? Je ne sais pas. Je réfléchis un peu chaque jour à ma vie actuelle, insatisfaite. Je prends des notes, pour l'améliorer. Comment faire pour mieux faire …

Je respire, j'engloutis ces senteurs insulaires, cet air surchargé, cette humidité ; celle qui me fait traîner le pas, lourde d'eau, sous la chaleur, écrasante, d'après orage. Je suffoque un peu, après avoir descendu plusieurs centaines de mètres d'altitude et changé de climat.

J'ai touché le fond. Marin. Entendu le corail crisser, frôlé les poissons multicolores, aperçu brièvement des tortues. J'ai caressé le sable, je l'ai frotté, entre mes mains, je l'ai senti, j'en ai pris. J'ai fermé les yeux, j'ai écouté le ressac, les vaguelettes qui venaient se poser sur la plage. J'ai cherché les coquillages, comme avant, et j'ai marché, le long des plages, les pieds dans l'eau.

Vertige, remue-remous et tête à l'envers : le sol bouge sous mes pieds, il remonte, et recule, tout tourne autour de moi, mon cœur se soulève brutalement, je me rassois vite, très vite même, pour me retenir. Je respire un grand coup. C'est passé. Premier vertige, sans doute un état de fatigue général, la chaleur, le rhum vanille du gîte où nous déjeunons, les discussions trop plates d'à côté.

Face à face avec moi-même, seule ; mon côté île, face cachée de mon passé. Ou loin après l'océan, pile vers mon avenir. Pile ou face ? Revenir vers le passé, hésiter, ou avancer enfin vers mon inconnu, mon moi, mon intérieur, mon intimité délaissée, ma maternité oubliée, mon travail abandonné, mes envies étouffées.

J'ai touché le fond, l'autre fond, celui qui permet de remonter. Depuis quelques mois, je le cherchais. J'ai enfin repris pied. Mon fond, l'image que je me fais du mien, est imperceptible. Je pense qu'il est là, je le sens ; je pense que j'amorce enfin ma remontée, celle qui me permettra de reprendre enfin en main le cours de ma vie, de renouer avec ma vie de mère et de femme, de renouer avec l'envie de vivre, de me lancer à ma propre recherche. D'avoir envie, de tout. De faire ce que je veux, ce que je peux, ce pour quoi je pourrais vibrer. Sans poudre aux yeux, sans artifice, sans maquillage. Cet élan, cet espoir, je l'avais laissé ici, je le reprends maintenant. C'est le mien, celui qui était resté accroché au corail, à la mer, à Mayotte. Vous le voyez ? Imperceptible, je disais. C'est pour ça qu'il est resté sur l'île, qu'il m'a laissé. Que je l'ai perdu.

Incontrôlable cette chose là, insaisissable, sauf quand c'est le votre. Votre élan, votre souffle de vie, votre âme.

Je le ramène, j'arriverai bien à l'enfermer, à lui parler ; je dois lui demander pourquoi il est resté. Ou comment j'ai pu l'oublier. Il s'est forcément accroché aux branches, aux makis (petits chapardeurs), aux nuages, qui sait ?

Je me suis fatiguée, éteinte, liquéfiée en le recherchant. Mon élan, mon envie de vivre, mon envie d'être. Ma personnalité. J'en ai souffert, de ce parcours du combattant, mais je ne savais pas qu'il faudrait revenir jusques ici pour le retrouver.

Cinq années à Mayotte, plus treize jours ; ces treize derniers jours pour rattraper le temps perdu, un an et demi depuis notre fuite. Toute la vie pour renouer avec tout ce que j'ai perdu.

Et déjà, la course reprend.

Retour de Mayotte. A Addis Abeba. Bientôt neuf mois passés en Éthiopie.



Les achats :


-          A la librairie, LA MAISON DES LIVRES, Place Mariage, vous trouverez des guides sur l'île et des livres ou romans sur Mayotte, de très beaux livres pour enfants également édités par les Éditions du Baobab. De même, n'hésitez pas acheter l'agenda de Mayotte, illustré de nombreuses photos et informations pratiques (celui en cours va jusqu'en janvier 2011) ;

-          Des pagnes ;

-          Des paniers tissés ;

-          De la vanille et des essences, des parfums ou des huiles de massage ;

-          Des confitures, piments, achards de toutes sortes ;

-          Des vêtements BAOBAB COMPAGNY (0269. 61. 66. 77 ou www.baobabcompagny.net) ou MAKI, PARDON, TEE-SHIRT & COMPAGNY (0269. 60. 60. 60 – www.tshirt-co.com), TAPOLAKA

- tatouages au henné : DJINA (0269.60.47.34)


Quelques agences de voyage :

- MAORE VOYAGES (0269.61.87.73 ou mayotte@maore-voyages.com)

- ISSOUFALI - AIR AUSTRAL (0269.61.36.36 - www.sarl-issoufali.com)

- MAYOTTE VACANCES (0269.61.25.50)

- BAOBAB TOUR (0269.62.22.65)

- AGENCE TERRE D'AZUR (0639.25.41.41)

 

Quelques compagnies aériennes :

- CORSAIRFLY (0820.042.042 - www.corsairfly.com)

- AIR AUSTRAL (www.air-austral.com)

AIR MADAGASCAR (0033.892.701.819 - www.airmadagascar.com)

- KENYA AIRWAYS

-COMORES AVIATION (0269.61.62.00 - resadza@comoresaviation.com)



Pour de bons samossas, commandez-les à Mari : 0639.29.06.67

Quelques guides touristiques :

- LE GUIDE (bimestriel gratuit)

- Mayotte l'île aux trésors (édité par le CDTM de Mayotte : www.mayotte-tourisme.com) : de très jolies photos et de bons textes, un bon éventail des possibilités touristiques de l'île. Gratuit, délivré à l'aéroport, entre autres lieux

- Guide touristique Mayotte (éd.du Baobab), Petit futé Mayotte, Encycloguide, Mayotte en 200 questions, 47 balades et randonnées faciles à Mayotte, Histoire de plonger à Mayotte, Mayotte et son lagon vue du ciel


Quelques journaux :  

tounda@mayottehebdo.com

france.mayotte@kwezi.fr // 02.69.600.385


Editions :

www.editionsdubaobab.com

 

 

Tourisme :

www.mayotte-tourisme.com // 0269. 61. 09. 09

 

Autres regards sur Mayotte :

www.malango-mayotte.fr

www.ilemayotte.com

www.mayotte-online.com

www.mayotte-photos-plongee.over-blog.com

www.austral-lagons.com

www.nouvelles-frontieres.fr/sejours_plongee

www.easyvoyage.com

 




Divers

 

- électricité : 220 volts - prises françaises

- banques : BFCOI, Crédit agricole, Banque de la Réunion, BRED

- douanes : www.douane.gouv.fr

- courrier et services postaux : mêmes services qu'en métropole mais édition de ses propres timbres. Même tarifs.

- transports terrestres et par bateau : taxis collectifs (Mamoudzou et Petite-Terre : 1,20 euro de jour et 1,50 euro de nuit / pers.). Tarifs différents pour les déplacements sur l'île (taxi-brousse) . Barge voitures : 15 euros A/R, barge piétons : 0,75 ct / pers. A/R (payable au départ de Mamouzou). La traversée dure 15 min. Une barge environ toutes les 1/2 heures

- décalage horaire / France : + 2h (hiver) et +1h (été)

- téléphone et internet : pas de préfixe. Trois opérateurs : ORANGE, SFR et ONLY. Pas de haut-débit. Wifi.

- recommandations sanitaires et urgences : mettre à jour ses vaccins mais pas d'obligation. Hôpital : 0269.61.80.00 - SMUR : 15 ou 0269.61.86.86


 



07/05/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1041 autres membres