Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Electrons libres et délestages - Juin 2009

Electrons libres et délestages

Le communiqué du gouvernement éthiopien il y a trois jours nous informait que dorénavant nous aurions 15 jours de délestages par mois, soit plus de trois jours par semaine. On se demandait comment cela se passerait, et en fait on a expérimenté aujourd'hui la technique très personnelle de l'état : deux coupures de plusieurs heures ce matin et ce soir, et quelques heures de répit entre les deux. On verra pour le reste de la semaine. En attendant, heureusement que nous avons un générateur, et il risque de fonctionner à temps presque complet ! Plus d'internet, ou très peu, et à des heures incongrues, plus de livre à lire, une nouvelle gestion du temps, pour deux semaines ... Avant de quitter le sol éthiopien.

La pluie est la grande absente de cette première quinzaine de juin. Les éthiopiens sont inquiets, évidemment, et nous aussi !  Le pays commence à manquer d'eau, il fait chaud, les insectes pullulent (mouches et moustiques). Et pourtant le tonnerre tonne au loin ... Orages secs.

Les premières soirées de départs, auxquelles nous ne sommes pas conviés, les premiers départs en vacances aussi, et les non-départs, ceux des personnes qui finalement restent au lieu de partir, apportent leur lot de surprises hebdomadaires. Mais mes semaines restent bien vides, peu remplies, peu satisfaisantes ; la solidarité ici n'est que tromperie, matérielle certes, mais pas affective. Les électrons libres vous donnent cependant l'impression d'être malgré tout intéressante, mais on se demande jusqu'où va leur intérêt pour vous. L'année prochaine le dira en temps voulu. Entre tribus et solitaires, elles vont et viennent, réchauffant l'atmosphère.

 

Nathalie GUIRONNET

14 juin 2009

 

 



14/06/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1065 autres membres