Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Dakar - les Expositions, conférences, "causeries", débats, dédicaces, films, workshops, rdv littéraires, etc.

 

Ce mois-ci 

 

 

42756557_1018883481617320_2772927170874441728_n.png

 

 



 

21728160_523061504693459_3033715476702510854_n.jpg

 

 

Pour compléter cet article sur d'autres évènements en cours : le Grenier de Kibili

 

 

 

      


Concours

           

 

 

              

 

 


 

Appels à projets et SOUTIEN

 

 

 

 facebook_1527859638308.jpg

 

 

 


 

A Saint-Louis

 

 

22859859_1570396399683718_1431159041883683817_o.png

Le MuPho : à l’initiative d’Amadou Diaw et sous la direction artistique de Salimata Diop ouvrira dans quelques jours à Saint-Louis le MuPho, autrement dit le premier Musée de la Photographie au Sénégal. C’est une nouvelle plus qu’excellente. « Sa première mission est de devenir un centre d’archives photographiques. Il s’agit de recueillir, d’inventorier, de restaurer et de promouvoir et de disséminer les œuvres photographiques anciennes de Saint-Louis, de sa région et du Sénégal, dont beaucoup existent actuellement au sein de collections privées méconnues. Il s’agit de rendre à la ville de Saint-Louis sa place légitime historique de portail entre Europe, Amérique et Afrique, et de berceau de la photographie africaine ». Mais il est aussi conçu comme un lieu de vie et un carrefour culturel, voué à l’éducation et au partage, présentant des expositions de photographies anciennes et contemporaines. Il a ouvert ses portes le 25 novembre 2017 à l’aube du Forum de Saint-Louis - Sénégalmetiss

 

 

 

 


 

Dakar - Les rencontres, workshops, ateliers, formations, appels à résidence et à candidature

 

 

 

 44065319_1870188773063749_2715967409084170240_o.jpg

 

 

 Capture d’écran 2018-10-18 à 09.44.49.png

 

 

 

 


 

 

26910562_1543368209092300_4508286721627777441_o.jpg

L’Institut français inaugure un nouveau cycle de rencontres philosophiques avec les écoles pour dynamiser le débat contradictoire auprès des jeunes. Les idées s’échangent, se contredisent, se rencontrent... 

Le Café philo, un rendez-vous mensuel avec une école invitée et des professeurs, pas toujours d’accord. 

TOUS LES RENDEZ-VOUS DES CAFÉS PHILO :

Mercredi 14 novembre 2018 à 16h

Mercredi 12 décembre 2018 à 16h

 

ENTRÉE LIBRE

 

 


Dakar - Théâtre

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.39.24.png

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.37.57.png

 


 

Dakar - Les films (et projections débats) !

 

 

 

 

 de66b2d8-1170-4e05-b703-0d637f68bbd4.png

 

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.42.57.png

A l'institut français

 

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.42.30.pngA l'institut français

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.41.10.pngA l'institut français

 

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.43.37.png

A l'institut français

 

 

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.43.09.png

 


 

Dakar - Les conférences, forums, débats d'idées, tables rondes et rencontres à venir

 

 

 

 

 

Parlons sénégalaiseries : "Société et marginalité"

Vendredi 19 octobre 2018 à 18h au raw Material Company

 

RAW Material Company a le plaisir de vous inviter à Parlons Sénégalaiseries, programme organisé en collaboration avec Mr Ibou Fall. Parlons Sénégalaiseries est un cycle de débats mensuels sur des questions qui touchent la société sénégalaise. 

On est toujours le marginal de quelqu’un. Il y a ceux qui vous regardent de haut, parce que votre statut social ne leur fait pas envie, ne suscite pas leur convoitise. Ecartés de la vie ordinaire, parfois martyrisés au nom de l'uniforme social. Et puis il y a ceux qui vous regardent d'en bas, conscient de vos différences mais écrasés par leur propre ignorance. Bref, qui au fond, n'est pas le marginal de quelqu'un ? 

L’ethnologue allemand Hubert Fichte avait un rapport intéressant avec la marginalité et l’a à plusieurs reprises abordée dans son oeuvre et surtout dans son rapport avec les artistes et internés de l’hôpital psychiatrique de Fann qu’il a beaucoup fréquenté durant ses visites à Dakar pendant les années 70 à 80. Ces créateurs soi-disant « marginaux » sont replacés au centre d’un dialogue sur la société dans l’exposition Toutes les fautes qu’il y avait dans le monde, je les ai ramassées, .

Être aux marges de la société, avoir un regard autre que le conventionnel auquel s’accommode la grande majorité devient un privilège mais aussi et surtout une sorte de défi quant au rapport avec la société dans sa généralité. Cette ambiguïté suscite notre intérêt et sera abordée à travers les interventions du Professeur Momar Gueye, des écrivain-e-s Mariétou Mbaye dite Ken Bugul et Pape Samba Kane, sous la modération d’Ibou Fall. 

À propos de Prof. Momar Gueye 
Né en 1947 à Nguer au Sénégal, le Professeur Momar Guèye a fait ses études médicales entre 1967 et 1975 à la faculté de médecine de l’UCAD avant de poursuivre sa formation en psychiatrie dans les hôpitaux de Dakar où il a notamment accompagné le Professeur Henri Collomb. Agrégé de médecine en 1988 à Abidjan, il est resté Chef du service psychiatrie de Fann jusqu’à sa retraite en 2012.

À propos de Ken Bugul 
Née en 1948 à Louga (Sénégal), Mariétou Mbaye Bileoma, béninoise par alliance, signe ses ouvrages du pseudonyme de Ken Bugul, pseudonyme qui signife en wolof : « personne n’en veut ». Après quelques années d'école primaire dans son village, Mariétou Mbaye entreprend des études secondaires au lycée Malick Sy de Thiès, puis passe une année à l'Université de Dakar où elle obtient une bourse d'études qui lui permet de se rendre en Belgique. Diplômée de langues, spécialiste du développement et de la planification familiale, elle est intervenue dans de nombreux pays d’Afrique en qualité de fonctionnaire internationale. 
Avec la parution du Baobab Fou (NEAS, 1983) Ken Bugul provoquait un tollé dans la littérature africaine. Jamais, une Africaine n’avait bousculé autant d’idées reçues. En 1994, l’écrivaine sénégalaise récidive avec Cendres et Braises (L’Harmattan). Cette fois, elle aborde l’aspect culturel dans les sentiments des couples « dominos ». Toujours aussi persuadée que la culture est déterminante dans la vie, Ken Bugul, raconte dans son troisième roman, les destins croisés de femmes africaines. Riwan ou le chemin de sable est un récit bouleversant, puisé aux sources d’un vécu authentique. Il est écrit avec force et sensualité. Elle a obtenu le Grand Prix Littéraire d’Afrique Noire en 1999.

À propos de Pape Samba Kane 
Pape Samba Kane est fondateur de plusieurs journaux, notamment, Le Cafard Libéré, journal satirique, mais aussi trois quotidiens. Après plus de trente ans de journalisme, il publie en 2015 un roman Sabaru Jinne ou Les Tam-tams du Diable, aux Éditions Feu de brousse (Dakar), puis un recueil de poèmes À Tire d'Elles chez Lettres de Renaissances (Paris).

À propos de Ibou Fall 
Après des tentatives dans la création et l’édition de bandes dessinées, avec comme seul diplôme le bac lettres classiques (latin-grec) il débute dans la presse en 1989 comme correcteur du bi-hebdomadaire Sopi dont il devient un des billettistes Le Billet de Ibou. Ibou s'initie au journalisme et fonde avec cinq autres journalistes limogés de Sopi l’hebdomadaire Le Témoin en 1990. Reporter, puis chef d’édition, il publie le recueil de ses premières Sénégalaiseries en 1993. Fondateur des quotidiens Tract (2000) et Frasques (2001) il publie par la suite quatre autres recueils de Sénégalaiseries, notamment Dieu le pire (2009), Banc Diakhlé (2010), Les Egocrates (2012) et NTS, les Nouveaux Types de Sénégalaiseries (2013). Il est l’un des fondateurs du trentomadaire Le P’tit Railleur Sénégalais, dont il est le directeur de publication.

 

 

 

 

 

 

unnamed.jpg

RAW Material Comany a le plaisir de vous annoncer l’ouverture de la cinquième session de RAW Académie « Germination » dirigée par l’artiste nigériane Otobong Nkanga. La session se tiendra du 29 Octobre au 14 Décembre 2018.

RAW Académie, un programme résidentiel expérimental pour la recherche et l'étude de la pratique et de la pensée artistique et du commissariat d’exposition. Le programme se déroule à Dakar pendant 7 semaines. Il invite à mener une réflexion dynamique sur la recherche en art, le commissariat d’exposition et la critique.

La conférence inaugurale se tiendra le mardi 30 octobre à 8h00
À RAW Material Company, rue sans soleil Villa 2A - Zone B

 

 

Capture d’écran 2018-10-18 à 09.45.18.png
 

 Capture d’écran 2018-10-18 à 09.45.32.png

 


Les rencontres littéraires, groupes de lecture, sorties de livre, dédicaces etc

 

 


 

 

Raw Material Company

  

  

 

L'Harmattan Sénégal

 


IAM

 


 

 

Cafés littéraires au Goethe Institut, au coeur de la littérature

 

 

 

Institut Français

 

 

 

 

 

Clos normand

 




 

 


 

Dakar - Les "causeries" à venir

 

 

  • Les Green Talks

Ecofund avec l'Institut des Métiers de l'environnement et de la métrologie (IMEM) présente chaque dernier mercredi du mois les "Green talks".

Sac plastique ou sac papier ? Pas si simple ?!? Au Sénégal, pays envahi par les déchets plastiques, la lutte semble perdue. Le Sénégal souvent qualifié d’exemplaire et d’avant-garde dans la sous-région est en retard : ses pays voisins, la Mauritanie et la Côte d’Ivoire ont déjà adopté des lois interdisant les sachets plastiques. Qu’est-ce qui empêche le Sénégal de suivre l’exemple de ses voisins ? Son industrie plastique avec ses milliers d’emplois ?

Les débats proposés par le projet « Green Talks » tourneront autour de cette question. En présence du représentant d’une administration locale, et le Professeur Adams Tidjani, fondateur de IMEM et Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar UCAD, expert sur le sujet.

Le but est de pouvoir entendre toutes les parties et de faire émerger des solutions qui impliquent tant le secteur privé, que les populations et les autorités publiques.

https://www.facebook.com/Ecofund cs_INTERRO re...

Mermoz Extension Lot n°26 (VDN près de l'imprimerie Graphiplus), Dakar
Tél. : (221) 33.825.29.25

 

 

  • Les causeries de NYARA

 

 

 

 


Installations artistiques en cours et/ou à venir

 

 

Raw material Company 

 

 

 

 


 

 

Dakar - Les expositions en cours

 

 

 

En cours / A venir

 

facebook_1539244573882.jpg
 

 

 

2f523f00-9faf-459c-bca7-760d54ed6bc3.jpg

 

 

facebook_1539697692613.jpg

 


Capture d’écran 2018-10-18 à 09.44.34.png

 

 Capture d’écran 2018-10-18 à 09.44.18.png

 

 

 


 

 



19/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1041 autres membres