Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Dakar - les Expositions, conférences, "causeries", débats, dédicaces, films, workshops, rdv littéraires, etc.

A acheter :

 

 
32405598_604170299938136_3882241580467224576_n.jpg
The first Contemporary Art and Luxury Guide created in Dakar- Plateau, Senegal.
Bi-annual. French and English.
Limited printed edition and digital. Shipping worldwide.
Order: pr@communiquecpw.com ǀ +221.77.291.35.77 or +1.646.294.8013
Cost: 20.000FCFA (shipping and handling not included)

 

 

Cette semaine 

 

 

facebook_1551472541512.jpg

 Programme

 

 

 

 facebook_1553098714259.jpg

 



 

21728160_523061504693459_3033715476702510854_n.jpg

 

 

Pour compléter cet article sur d'autres évènements en cours : le Grenier de Kibili

 

 

 

      


Concours

           

 

 

              

 

 


 

Appels à projets et SOUTIEN

 

 

 


 

A Saint-Louis

 

 

22859859_1570396399683718_1431159041883683817_o.png

Le MuPho : à l’initiative d’Amadou Diaw et sous la direction artistique de Salimata Diop ouvrira dans quelques jours à Saint-Louis le MuPho, autrement dit le premier Musée de la Photographie au Sénégal. C’est une nouvelle plus qu’excellente. « Sa première mission est de devenir un centre d’archives photographiques. Il s’agit de recueillir, d’inventorier, de restaurer et de promouvoir et de disséminer les œuvres photographiques anciennes de Saint-Louis, de sa région et du Sénégal, dont beaucoup existent actuellement au sein de collections privées méconnues. Il s’agit de rendre à la ville de Saint-Louis sa place légitime historique de portail entre Europe, Amérique et Afrique, et de berceau de la photographie africaine ». Mais il est aussi conçu comme un lieu de vie et un carrefour culturel, voué à l’éducation et au partage, présentant des expositions de photographies anciennes et contemporaines. Il a ouvert ses portes le 25 novembre 2017 à l’aube du Forum de Saint-Louis - Sénégalmetiss

 

 

 87441ced-76f8-4879-9229-d0801e55c199.jpg

 


 

Dakar - Les rencontres, workshops, ateliers, formations, appels à résidence et à candidature

 

 

 

facebook_1552662325091.jpg

 

 facebook_1551967607573.jpg

 

facebook_1552292935134.jpg

 

 


 

 

26910562_1543368209092300_4508286721627777441_o.jpg

L’Institut français inaugure un nouveau cycle de rencontres philosophiques avec les écoles pour dynamiser le débat contradictoire auprès des jeunes. Les idées s’échangent, se contredisent, se rencontrent... 

Le Café philo, un rendez-vous mensuel avec une école invitée et des professeurs, pas toujours d’accord. 

TOUS LES RENDEZ-VOUS DES CAFÉS PHILO :

 

à suivre

 

 

ENTRÉE LIBRE

 

 


Dakar - Théâtre

 

 

 

 

 

 


 

Dakar - Les films (et projections débats) !

 

 

 facebook_1551898253454.jpg

 

facebook_1553071076740.jpg


 


 

Dakar - Les conférences, forums, débats d'idées, tables rondes et rencontres à venir

 

 

 

 

facebook_1551737004367.jpg

A project by Ken Aicha Sy in collaboration with Khaleebi Prod, @Oyalviews , Mauaya JUA , Moulaye Wam , Aida Ndiaye et Judith Kiangebeni Wolo. As part of “Connecting Afro Futures. Fashion x Hair x Design”
A project of the Kunstgewerbemuseum, Staatliche Museen zu Berlin 
With support from the TURN Fund of the Federal Cultural Foundation
Project partners: Goethe Zentrum Kampala; Ugandan Arts Trust, Kampala; Wakh’Art, Dakar; fluctuating images, Berlin; Fashion Africa Now, Hamburg
Date: Friday, March 22, 2019 
Location: Résidence Vives Voix ( Rue de Louga X Rue A, Point E) 
Time: 3 pm release and discussion with the team of curators from Berlin. 6 pm opening with guests
The title of the work, BAADAYE, “future,” is borrowed from Swahili, the most spoken language on the African continent. BAADAYE undertakes a photographic and videographic research into Afro-futuristic visions for the African continent: What will Africans of the year 2200 look like?
The photographic work takes the form of a triptych which, alluding to Adam and Eve, presents a man, Djissene, and a woman, Awa, in three different stages of their lives: Childhood, youth and old age. As a result of the collaboration with various artists from Dakar, this exploration of the creation process draws a vision of future Afro descendants.
The videographic part of BAADAYE consists of interviews with visionaries from graphic design, music, literature or economics who discuss the topic of “Afro Futures” from their perspectives. 
Will the future be fruitful or apocalyptic? BAADAYE does not offer a utopian, but an optimistic view of the future.

 

 

 

facebook_1552403893022.jpg

 

 

 

unnamed.png
RAW Material Company vous invite cordialement à la conférence inaugurale de la sixième session de son programme d'études RAW Académie, sous la direction de Koyo Kouoh sa Fondatrice et Directrice Artistique.
Ce qu'est ou ce qu'est devenu le rôle du commissaire d'exposition n'est plus une question ou un débat pertinent. La source de notre réflexion est plutôt le fait qu'aujourd'hui le commissariat d'exposition est une pratique établie et reconnue dans la sphère de la traduction/transmission et de médiation de la production artistique et intellectuelle. Il participe à la dissémination de visions diverses à l'enrichissement de notre compréhension des géographies et des récits complexes.
CURA, la session 6 de RAW Académie, est le résultat d'une reflexion menée par l'équipe de RAW Material Company à l'issue de cinq sessions de ce programme. C'est une session dédiée au commissariat d'exposition - comme monnaie culturelle contemporaine et comme action sociale et politique. Le commissariat d'exposition comme manière d'écrire et de ré-écrire des histoires, de lire le présent et d'imaginer tous les futurs possibles.  Une méthode pour changer le sens des choses et ainsi nos lectures, d'occuper les espaces et de dialoguer avec les oeuvres d'art. Le commissariat d'exposition comme manière d'être, de vivre et de penser avec et à travers l'art et les artistes, auprès d'elles et d'eux et de ce qu'ils créent, de leurs ateliers à l'espace de présentation de leur choix.
CURA donnera ainsi la place pour se pencher sur ces questions et plus encore, pour discuter de et faire l'expérience de la proposition institutionnelle qu'est RAW Material Company et ses collaborateurs/trices.

 

 

d23a0f03-ba75-421b-bfdb-14826b6ec0ab.jpg

 

 

 

Programme à venir du RAW MATERIAL COMPANY

 

Lundi 25 mars 18h00
Conférence publique avec Ruth Noack 
Dormir avec force et rêver d’une vie 
Basée sur une série d’expositions sur les politiques contemporaines du sommeil, cette conférence questionne la possibilité de re-configurer encore une fois le commissariat d’exposition, tout comme le sommeil et le rêve, comme une activité radicale et subjective.
  
Mercredi 27 mars 18h00 
Conférence publique avec Chus Martínez   
L’hyper-pédagogie ou Le futur de l’enseignement

Une école d’art peut-elle être l’endroit pour développer de nouvelles idées sur l’avenir de l’art et du commissariat d’exposition ? Peut-on considérer les écoles d’art comme l’endroit idéal pour développer de nouveaux concepts concernant la manière d’appréhender la production artistique ? Les écoles d’art sont-elles les meilleurs partenaires pour collaborer avec d’autres institutions artistiques afin de soutenir le travail des artistes et de créer un espace vraiment différent ? Mais pourrions-nous aussi imaginer qu’étudier l’art revient à étudier ce qui nous lie à la nature, au genre, aux processus postcoloniaux ? Et qu’en est-il des compétences ? Qu’en est-il du numérique quand le numérique n’est pas véritablement envisageable ?
 
Vendredi 29 mars 18h00 
Conférence publique avec Samuel Leuenberger 
S’approprier l’espace public 
En examinant SALTS, l’organisation destinée à permettre à de jeunes artistes suisses et internationaux de développer des projets in-situ spécifiques, et Parcours, une programmation d’œuvres in-situ et de performances autour du centre historique de Bâle, côte à côte, nous étudierons les enjeux de la mise en place d’œuvres, d’installations et de performances in-situ. Le concept de « zone de confort » sera utilisé comme approche de la demande du public en ce qui concerne les interventions artistiques. 

 
Mercredi 03 avril 18h00 
Conférence publique avec Reem Fadda   
Nous sommes ici pour changer notre histoire
Méthodes expérimentales pour une collection muséale et une exposition

 

Au cours de la dernière décennie, de nombreux nouveaux projets de musées ont commencé à traiter des inégalités manifestes dans les collections artistiques, notamment celles qui se sont auparavant majoritairement consacrées à propager l’influence du monde occidental sur l’histoire mondiale. De grands musées internationaux ont pendant longtemps ignoré les artistes et la production artistique conséquente dans de nombreuses régions du monde. À travers l’étude du cas du Guggenheim Abu Dhabi, beaucoup de questions ont commencé à être abordées, dénotant des enjeux curatoriaux concernant la création d’une collection à partir d’une perspective d’Asie occidentale. 
 
Vendredi 05 avril 18h00  
Conférence publique avec Princesse Marilyn Douala Manga Bell

Ars & Urbis 
Princesse Marilyn présentera l’expérience développée par doual’art (Douala, Cameroun) depuis 27 ans dans la ville, à la rencontre de ses habitants, et qui a révélé de multiples dimensions de l’art. On ne peut se contenter de réduire l’art aux questions du relationnel, de la médiation ou de l’esthétique. L’art dans l’espace social urbain est un engagement politique, relève du politique, concerne au premier chef la gestion de la cité et de la chose publique. Et il construit surtout un référencement identitaire, non plus d’une communauté mais d’une collectivité qui est en droit, plus, est en devoir de s’affranchir de codes et de formats d’asservissement.

 

Mardi 9 avril 18h00 
Conférence publique avec WHW      
Mon doux petit agneau(tout ce que nous voyons peut aussi être perçu différemment)
Les membres du collectif curatorial, What, How and for Whom/WHW (Quoi, Comment et pour Qui?) Ana Dević et Nataša Ilić présenteront leur projet d'exposition Mon doux petit agneau(tout ce que nous voyons peut aussi être perçu différemment), co-commissarié avec Kathrin Rhomberg. Elles discuteront également des façons dont la perspective locale influe de manière continue sur leur pratique en commissariat d’exposition, ancrée dans leur direction de la Galerie Nova à Zagreb, un espace à but non-lucratif, et leur programme éducatif nouvellement inauguré WHW Akademija. Ce programme offre de nouvelles formes d’autodétermination parmi les participants, en s’appuyant sur des modes de réflexion critique, la curiosité et des rencontres entre artistes, œuvres, professionnels d’art, universitaires et praticiens de disciplines diverses. 

Vendredi 12 avril 18h00 
Conférence publique avec Diana Campbell Betancourt 
La montée des institutions d'art du delta du Bengale
Le Bangladesh indépendant est né en 1971 à la suite d'un cyclone dévastateur et d'un régime oppressif des forces pakistanaises qui ont massacré de manière stratégique les intellectuels du pays.

 

Trois ans après, le gouvernement a fondé l’Académie du Bangladesh Shilpakala ainsi que la Biennale de l’art asiatique.

Aujourd’hui, les artistes du Bangladesh se développent de manière créative grâce aux institutions construites par et pour des artistes. Cette conférence portera sur l’émergence des écoles d’art au Bangladesh, les initiatives d’artistes et les festivals tels que la Chobi Mela, la Biennale de l’art asiatique et le Dhaka Art Summit.

Mardi 16 avril 18h00 
Conférence publique avec Kate Fowle 
Alors que les années 1990 ont vu le début du boom mondial des biennales, le tournant du nouveau millénaire a vu l’évolution de nouveaux modèles pour les institutions, permettant le développement de réseaux durables et de collaborations à l'échelle régionale et internationale. Cependant, aujourd’hui, à un moment où les commissaires entreprennent des rôles et traitent des sujets de plus en plus politisés, on assiste clairement à une crise de croissance. À partir de notre position actuelle, quels imaginaires soutiendront l’avancement d’institutions réflexives qui sont capables de contribuer, de manière critique, à la société du 21ème siècle?  
 
Vendredi 19 avril 18h00 
Conférence publique avec Miguel A. López 
L’art de l’Amérique Centrale: Nos corps nous-mêmes 
TEOR/éTica est une organisation pour les arts visuels, à but non-lucratif et fondée en 1999 par Virginia Perez-Ratton, une artiste et commissaire d’exposition costaricaine. Sa mission est de contribuer à la recherche sur et la diffusion de pratiques d’art contemporain en Amérique Centrale et aux Caraïbes en dialogue avec les réalités mondiales. Cette présentation explorera le travail d'artistes de cette région qui emploient diverses stratégies de fabrication de soi et de création d’images pour interroger la représentation politique du genre. 
 
Mardi 23 avril 18h00 
Conférence publique avec Elvira Dyangani Ose 
Le rituel en tant qu’institution
S’appuyant sur certaines des préoccupations analysées lors du symposium Expérience en tant qu’institution - 1ère partie : Les collectifs d’artistes et les plateformes culturelles en Afrique, qui s’est déroulé à la Tate Modern en 2013, ce séminaire prend comme point de départ le mode opératoire du collectif d’artistes sénégalais Laboratoire Agit’Art pour envisager d’un point de vue théorique la genèse des pratiques artistiques collectives contemporaines en Afrique, ainsi que leur statut. Le séminaire analyse divers exemples d’artistes, de collectifs d’artistes et d’organisations, qui s’impliquent dans des questions socio-politiques se manifestant en dehors du cadre spatial et temporel de l’expérience artistique.
 
 Lundi 29 avril 18h00 
Conférence publique avec Maria Lind 
Travailler avec des choses que je ne comprends pas
L’art contemporain reste un mode de connaissance extraordinaire, une méta-catégorie qui peut tout inclure. Ce qui le rend incroyablement utile pour traiter de la vie actuelle. En rendant possible de nouveaux récits, l’art contemporain s’attaque aux questions difficiles et fait apparaître des imaginaires inconnus jusqu’ici. Travailler avec l’art contemporain en tant que commissaire d’exposition est pour Maria Lind un questionnement sans fin de ce qu’elle ne comprend pas, de ce qu’elle ne connait pas. Parmi les sujets qui seront abordés pendant cette conférence se trouve la position de l’artiste par rapport à l’institution. 
 
Mercredi 01 mai 18h00 
Conférence publique avec Natasha Ginwala 
Tant de faims
Cette conférence retracera les héritages obsédants de la famine du Bengale (1943-1944), qui a entraîné une famine généralisée, un assèchement économique et une démonstration de la tyrannie impériale britannique pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le mouvement pour la liberté en Inde résonnait de demandes de libération totale du Raj britannique. La nature complexe de la famine sera explorée à travers les contributions d'artistes et de réalisateurs de films, tandis que les mécanismes coloniaux et la nécropolitique de la faim se traduiront également par une dramaturgie plus vaste autour de la violence systémique dans la modernité. 
 
Vendredi 03 mai 18h00 
Conférence publique avec Zoe Butt  
Nous ne connaissons pas le français. Nous parlons vietnamien.
Le Vietnam a posé les jalons de son indépendance de l’Empire française à la Bataille de Dien Bien Phu en 1954 - mais à un coût futur colossal. Comment les artistes vietnamiens répondent-ils aujourd’hui à l’histoire qui en résulte d’agitation civile, de guerres par procuration, d’un déplacement démographique de masse, de l’union Communiste et du succès économique actuel du pays ? Quelles alliances les artistes cherchent-ils en traçant le sens de leur culture, au delà des histoires officielles et des stéréotypes touristiques répandus ? 

 

 

 

 

 

 

 facebook_1552293985925.jpg

 


Les rencontres littéraires, groupes de lecture, sorties de livre, dédicaces, débats sur la littérature etc

 

 

 

 

 

Raw Material Company

 

 


 

 

L'Harmattan Sénégal

 


IAM

 


 

 

4V

 

 


 

 

Cafés littéraires au Goethe Institut, au coeur de la littérature

 

 

 

 

 

Institut Français

 

 

 

 

Clos normand

 


facebook_1553178699202.jpg



 

 


 

Dakar - Les "causeries" à venir

 

 

  • Les Green Talks

Ecofund avec l'Institut des Métiers de l'environnement et de la métrologie (IMEM) présente chaque dernier mercredi du mois les "Green talks".

Sac plastique ou sac papier ? Pas si simple ?!? Au Sénégal, pays envahi par les déchets plastiques, la lutte semble perdue. Le Sénégal souvent qualifié d’exemplaire et d’avant-garde dans la sous-région est en retard : ses pays voisins, la Mauritanie et la Côte d’Ivoire ont déjà adopté des lois interdisant les sachets plastiques. Qu’est-ce qui empêche le Sénégal de suivre l’exemple de ses voisins ? Son industrie plastique avec ses milliers d’emplois ?

Les débats proposés par le projet « Green Talks » tourneront autour de cette question. En présence du représentant d’une administration locale, et le Professeur Adams Tidjani, fondateur de IMEM et Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar UCAD, expert sur le sujet.

Le but est de pouvoir entendre toutes les parties et de faire émerger des solutions qui impliquent tant le secteur privé, que les populations et les autorités publiques.

https://www.facebook.com/Ecofund cs_INTERRO re...

Mermoz Extension Lot n°26 (VDN près de l'imprimerie Graphiplus), Dakar
Tél. : (221) 33.825.29.25

 

 

  • Les causeries de NYARA

     


 

 

 


Installations artistiques en cours et/ou à venir

 

 

Flyer_10x15_v7_sans_traits.jpg

 

 

 

 


 

 

Dakar - Les expositions en cours

 

 

 

En cours / A venir

 

 


facebook_1548272832490.jpg

51041740_316187395682214_2012604202978639872_o.png

 

 

 

 

facebook_1550000531790.jpg

 

 Capture d’écran 2019-02-26 à 17.24.01.png

 

 

 facebook_1551346849212.jpg

 

 facebook_1551471261450.jpg

 

 

 

 
52766771_1023350874528915_518268300539461632_n.jpg

Restaurant Akewa concept, derrière le casino Cap-Vert, Ngor

 

 

 facebook_1551884397304.jpg

 IMG-20190228-WA0019.jpg

 

 

facebook_1551944013528.jpg

 

 

 Capture d’écran 2019-03-12 à 08.32.43.png

 

Capture d’écran 2019-03-12 à 08.32.55.png

 

facebook_1552826962479.jpg

 

 

 

 

facebook_1552763656216.jpg

 

 facebook_1553203351631.jpg

 



19/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1114 autres membres