Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Coup de gueule (ou la mare aux vipères)

Ce matin 14 mars 2008, j'ai reçu trois appels importants. Le premier appel émanait de Mme E., qui m'avait proposé de tenir un poste de secrétaire à l'ambassade, vacant à la mi-mai. Contrariée dans ses projets, elle m'annoncait que finalement le poste serait occupé par une fille du Consulat (la femme d'un titulaire) travaillant aux visas et qui faisaient des mains et des pieds depuis un mois et demi pour l'occuper, et qu'elle envisageait de démissionner si on ne la suivait pas ! Outre une raison objective à sa demande de changement de poste, rien ne justifie qu'on la transfère, d'autant que le Consul s'y oppose fermement. Le deuxième appel était du Consulat  pour me proposer ce "fameux" poste des visas qui en a vu défiler plus d'une, notamment du fait du caractère ombrageux de la miss qui y travaille. Me retrouver à la biométrie et au remplissage de dossiers visas, pas top intéressant quand même, surtout qu'il s'agit de replonger dans la mare aux vipères et de cotoyer à nouveau Mme J., une conne de première classe cette dame, en poste à l'accueil des français. C'est elle qui depuis un mois et demi me pourri la vie en cherchant à me faire du tort pour  pousser "son poulain" jusqu'à la Chancellerie, certainement très contrariée de me retouver de nouveau sur sa route, puisque je l'avais remplacée en septembre dernier, et qu'elle m'avait expulsée de son bureau dès son retour, sans affect particulier. Aidée de son amie Mme L., secrétaire à l'ambassade, "mamie", comme on l'appelle ici, ces trois dames seront finalement parvenues à leurs fins après un mois et demi de magouilles, de tentatives malhonnêtes de me retrouver du travail dans le privé, et du chantage. Pas très adulte quand même, d'autant qu'il aurait suffit que nous en discutions et qu'on m'explique le fond du problème ...  Ma copine, de laquelle émanait le dernier appel, me conseillait quant à elle de bien peser le pour et le contre, mais qu'à son avis, il ne fallait pas accepter.

 Je suis en colère, irritée, pas à l'aise, avec cette désagréable idée qu'on peut me balloter comme si j'étais un objet, de service en service. Est-il bien intéressant de travailler de nouveau dans ce cercle fermé de l'ambassade de France et du Consulat ? Affectée à un service pour lequel je ne ressens rien de particulier, si ce n'est de la compassion pour tous ces gens à qui on refuse les visas ? Revoir Mme J. sans rien laisser transparaître, sans lui jeter à la figure toute ma colère, en attendant qu'elle quitte définitivement le service au 14 juillet ? Croiser dans les couloirs "les perfides", toutes ces conspiratrices qui l'ont aidée, sans leur jeter le regard qu'elles mériteraient pourtant ? Travailler sans contentement, alors que je n'en ai pas besoin ?

Je me demande si je ne vais pas rester chez moi, après tout, je suis très bien chez moi, si vous voyez ce que je veux dire ....

------------------------------------------------------------------------

Le rebondissement

Et bien vous savez quoi ? Forte de tous ces commentaires, ceux-là et d'autres déposés sur internet, et à force d'en discuter, j'ai finalement refusé de prendre le poste des visas que l'on me proposait en dernier recours ! Je me suis sentie soulagée, extrêment paisible, c'était le premier pas le plus dur à faire, merci à tous !

Ce matin, 07 avril 2008, devinez qui a appelé ? L'ambassade, pour me dire qu'étant donné que j'avais refusé le poste des visas, celui de la chancellerie m'était finalement proposé ! Mon dieu quel sac de noeuds ! il y en a trois qui doivent être bien embêtées, mais la plus "emmerdée" c'est quand même moi ! Maintenant, je fais quoi ?

J'ai promis d'appeler demain ...

 

ET J'AI REFUSE DE PRENDRE CE POSTE AUSSI. JE SUIS LIBRE, LIBRE DE REFUSER SI JE NE VEUX PAS, ET LIBRE DE NE PAS TRAVAILLER SI JE N'EN AI PAS ENVIE, ET JE COMPTE BIEN EN PROFITER ...

-----------------------------------------------------------------------



14/03/2008
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 1041 autres membres