Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Clin d'oeil sur le charriot de la ménagère expatriée à Addis-Abeba !

Petite présentation du charriot de la ménagère expatriée à Addis-Abeba : nous ne sommes pas à plaindre !

  

Les fruits et légumes de saison . . . .

 

 

Petit calendrier des fruits et légumes de saison que l'on mange en Éthiopie. Contrairement à ce qu'on pourrait penser, l'Éthiopie produit de tout et nous n'achetons pas de frais importé, hormis des pommes et des poires, et de la charcuterie, même si depuis plus de deux ans une nouvelle enseigne (PRIME) a ouvert proposant, c'est génial, du porc, du porc et du porc ! Des lardons, des saucisses, du chorizo, du lard, des pieds ou du jarret, du jambon cru et du bacon, des talons de jambon blanc et des rôtis de port d'un mètre ! Emballage sous vide pour la charcuterie. Possibilité de commander. Bref, il était temps ! Et depuis, une autre charcuterie (ABEFANY), et un traiteur qui a bien élargi la gamme de ses produits charcutiers ont aussi pignon sur rue, nous avons donc l'embarras du choix !

 

Enfin, côté fruits et légumes, le magasin ABCO offre beaucoup de choix et de très bons prix sur la plupart de ses produits !

 

Coordonnées dans l'article "Les productions locales".

 


 

Voici les différentes saisons, mais attention, finalement on trouve presque de tout toute l'année :

 

Janvier : prunes rouges et blanches, raisin, fruits de la passion et pommes cannelle

 

février : pommes locales, raisin, mandarines, melon, les poivrons rouges et jaunes, enfin ! Fenouil et choux de Bruxelles, étonnant !

 

Mars : raisin à petit grain, petites papayes solo, poivrons jaunes et rouges, et les épinards !

 

Avril : oranges, pommes locales, brocolis, mandarines - arrivée des pêches locales

 

Avril - mai - juin : ananas, grosses mangues

 

Mai - juin : mangues, avocats, fin des poivrons rouges, oranges importées (égyptiennes). Il n'y a plus de poivrons rouges !

 

Juin : pommes de terre et pommes de terre nouvelles, maïs

Fin juin - déb. juillet (jusqu'en fin d'année) : pommes cannelle + mûres locales, céleri rave

 

Juillet : le raisin revient ! Figues de barbarie.

 

Août : oranges locales, asperges, poivrons, pommes locales

 

Sept. : le raisin, pour quelques jours ; des pêches, dans le sud-est ! Et des pommes locales (petites), des avocats et des ananas, des haricots verts

 

Sept - déc. : brocolis, asperges, pommes cannelles, mandarines, etc.

 

Oct. : mandarines,

 

Oct - nov.  : framboises

 

Toute l'année : fraises,  bananes, salades (feuilles de chêne, frisée et mâche, depuis peu), pastèques, tomates (dont tomates cerises et cœur de bœuf), pommes de terre, oranges, potiron, tomates, haricots verts, artichauts, concombres, courgettes, aubergines, épinards (un peu moins entre septembre et novembre, et plus chers en mai-juin), poivrons verts, bananes, pamplemousses, papayes (grosses et vertes), oignons (plus chers entre avril et juin), ail, herbes aromatiques, gingembre, pleurotes locales (parfois quelques bolets !!!), poireaux, carottes, céleri branche (et rave de temps en temps), des navets, choux chinois, verts, blancs et rouges, chou fleur, brocolis et petits pois frais ! Nous avons du melon presque toute l'année aussi ! Bien entendu, certains de ces légumes n'étant guère consommés ici ne se trouvent que dans les supermarchés !!

 


Le reste

 

 

Voilà, on ne meurt pas de faim en Éthiopie et, au contraire, nous suivons à la règle les recommandations en matière de diététique en consommant quotidiennement nos cinq fruits et légumes !

Peu de poisson en Éthiopie si ce n'est de la perche du Nil et du tilapia congelés (au marché de Piassa, il est possible d'acheter du poisson frais entier pour 30 etb/Kg) ! Certes, on trouve aussi un peu de poisson et des crustacés importés congelés (saumon, morue, calamar, crevettes)  mais c'est très cher. Bientôt nous devrions enfin pouvoir consommer les premières truites éthiopiennes, suite à l'initiative d'un jeune français qui se lance dans la pisciculture dans le Balé Mountain ! Quant à la viande, on en mange beaucoup, elle est produite localement : veau de lait, bœuf, cabri et mouton, sous formes diverses. En plus les prix sont abordables, on ne se plaint pas ! Une boucherie charcuterie spécialisée dans le porc propose maintenant de tout ! Une épicerie fine française propose des plats cuisinés ou des terrines et pâtés, caillettes et saucisses. De même, une française élève aussi des canards et nous achetons trois à quatre fois par an cannettes, foies, magrets, cœurs et gésiers, etc.

Côté charcuterie, nous achetons italien et éthiopien. Quant au fromage, on trouve sur place de la ricotta, de la mozzarella, de la feta et différentes sortes de goudas locaux. Sans compter l'importé, mais ce dernier est exorbitant ! Enfin, yaourts (natures et aromatisés), crème fraîche, fromage frais, tarama, lait et beurre sont également des produits éthiopiens au bon goût de la ferme ! Il faut se méfier des ruptures de production, et faire quelques réserves !

Le pain n'est pas très bon car plutôt brioché, il se rapproche du pain anglais ! Par contre on trouve une petite enseigne allemande (deux boutiques) qui vend du pain très proche de ce que nous mangeons en France, aux céréales diverses, noir, ciabatta, et de savoureuses pâtisseries !

Quant aux supermarchés, ils vendent essentiellement des produits importés grecs, italiens, sud-africains, hollandais, danois ou brésiliens !

 

 

 

 

Nathalie GUIRONNET

mis à jour en juillet 2011



25/06/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 959 autres membres