Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Zéro waste, recyclage et récupération à Dakar

 

Depuis le 04 janvier 2016, les supermarchés de Dakar ont arrêté de distribuer des sacs plastiques ; en plus des grands cabas en plastique épais, certaines enseignes donnent ou vendent des sacs en papier ; si certaines continuent encore à distribuer quelques sacs,  la plupart ont pris le pas.

Restent encore les petits vendeurs informels des rues qui continuent à sortir de leur cabas les sachets noirs incriminés, un vrai fléau pour la nature : ne dites pas que vous n'avez jamais vu "d'arbre à sacs" à Dakar, le vent les disperse et ils s'accrochent à la végétation rase et aux branches des arbustes, transformant les terrains vagues en installations sommaires peu artistiques ....

 

Néanmoins, certains artisans de Dakar ont fait leur métier du recyclage de poche plastique. Si le chiffre annoncé de poches noires dans la nature est exact, alors il reste encore quelques années de travail pour ces associations féminines qui créent des paniers et des sacs avec le plastique !

 

Mais en faisant un petit effort supplémentaire, on pourrait faire encore mieux, voici quelques petits exemples :

 


 

Recyclage de poches

Kuljuro Keso

www.kuljurukeso.nl

info@kuljurukeso.nl

et sur facebook : https://www.facebook.com/pages/Stichting-Kuljuru-Keso/148317041913552

et sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=bvFCyKDS5Mo

 

Recyclage des cartouches d'encre

Ne jetez plus vos cartouches à jet d'encre et laser SYLCOM SARL les recharge (15 à 20 minutes d'attente - prix 6 000 cfa)

Adresse : 1, rue Wagane Diouf - face au cercle mess des Officiers

www.sylcom-sarl.cominfo@sylcom.sarl.com

 

Recyclage des capsules de café et de sodas

Avec TEKKI ART

L’artisan Abdoulaye LEYE recycle les capsules de soda et les capsules de café pour en faire des bijoux, etc.. Il les collecte en certains endroits de la ville, mettez vous en relation avec lui pour convenir d’un lieu : 77.640.43.87 – sur Facebook

 

Dépôt des piles usagées

En collaboration avec la Société SetTIC qui se chargera de les recycler, nous disposons désormais d'un container destiné à recueillir les piles usagées. Ce container, mis en permanence à la disposition des visiteurs du Clos Normand, permet de faire œuvre utile en évitant de polluer les sols.

Pour + d'infos vous pouvez aussi joindre directement la société SetTIC :

Julie REPETTI

Cofondatrice – SetTIC

Mobile: +221 77 257 48 27 // julie.repetti@settic.sn

 

Zéro déchets plastiques à Ngor

Depuis février 2016,  "les habitants de la commune de Ngor (Dakar) peuvent emmener leurs déchets plastiques dans un des deux points de collecte « Recuplast », qui ont été inaugurés en présence de l’Ambassadeur des Pays-Bas. Trois parties sont impliquées dans ce projet : l’ONG LVIA, la Mairie de la Commune de Ngor et la société Proplast. Cette dernière transforme les bouteilles d’eau vides et autres plastiques en granules, qui sont ensuite utilisées par les industries locales de plastique pour fabrication de chaises, bassines, poubelles, etc. Le système de récolte et de transformation des plastiques crée des emplois pour des jeunes Ngorois. Sans oublier un environnement plus sain et propre pour les populations. Un projet vraiment innovateur, que l’Ambassade (des Pays-Bas) a soutenu financièrement à travers le programme des microprojets". Informations :  https://www.facebook.com/PaysBas.Dakar/?fref=ts

Le 1er container se trouve sur votre gauche (en allant vers le village depuis le rond-point de la Brioche Dorée) un peu après avoir passé le carrefour de la gendarmerie.

Ouvert de 9h à 16h (avec le vendredi une pause entre 13h30 et 14h30 pour la prière) du lundi au samedi. Vous pouvez y déposer des déchets plastiques durs (gros bidons de 20l, chaises plastiques cassées, seaux et bassines cassés, etc). Théoriquement, ces déchets vous sont rachetés par PROPLAST.

Avec ces plastiques PROPLAST fabrique des articles qui sont revendus sur place à des tarifs raisonnables : poubelles (6 000 cfa) et bassines (1 500 cfa). Egalement en vente des sacs poubelle d'environ 50L (ou 100L ?) très épais et qui semblent de très bonne qualité vendus à 200 cfa/pièce. Vous pouvez appeler au 33.822.85.00 ou 70.480.62.81 pour plus d'informations, demandez Messine.

 

Experience Zero Waste!

Le site vise à partager des expériences et conseils pratiques pour la réduction des déchets et plus largement la réduction de notre empreinte écologique, au Sénégal (mais réplicable ailleurs). N'hésitez pas à communiquer vos commentaires et suggestions pour l'améliorer! Vous pouvez également faire connaître ce site à vos contacts, et nous retrouver sur Facebook.

Site: Experience Zero Waste
Facebook: Experience Zero Waste

 

 

 

 

L'IMEM - Le recyclage du plastique dans la construction et l'aménagement des espaces verts

 

13490853_575240995983849_4448138980577744960_o.jpg

La technique "zéro énergie" que propose L'IMEM (Institut des Métiers de l'Environnement et de la Métrologie), partenaire de l’UCAD, consiste à recycler des pneus usés et des déchets plastiques pour aménager des espaces verts. Ainsi, grâce à cette technique d'aménagements floraux, des assisses, des tables et autres ont été réalisées sans apport d’énergie donc sans émissions de gaz à effet de serre.

Du fait de recycler des pneus usés et des déchets plastiques que les populations ont tendance à brûler pour les éliminer, plusieurs problèmes aussi bien environnemental, sociétal que sanitaire ont été ainsi résolus.

C’est avec cette technique que la devanture et l’arrière (le bosquet) du rectorat de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) ont été aménagées dans le cadre de l’amélioration de l’espace universitaire. C’est ainsi que plus de 300 assises, une quinzaine de tables et une dizaine d’aménagements floraux ont été réalisés en recyclant 3000 pneus usés et 500 m3 de déchets plastiques.

Il est certain que ce type de projet reproduit à grande échelle, sur toute l’étendue du territoire, permettrait de résoudre la problématique du péril plastique, d’améliorer le cadre de vie des populations, de créer des emplois pour les jeunes dans chaque localité et de surcroît de participer à la lutte contre le réchauffement climatique et de contribuer à l’éradication du paludisme.

 

Egalement :  les bouteilles de soda et de bières sont consignées.

 

Dommage qu'on ne fasse pas encore le tri des déchets au Sénégal, mais finalement il se fait d'une certaine façon, là où atterrissent nos déchets.

On ne parlera pas de tout ce marché informel de la récup qui s'est mis en place dans le pays : bouteilles d'eau, boîtes de conserve, supports d'oeufs, tout se revend, et dans la déchetterie de Mbeubeuss près de Malika on récupère les métaux, les pièces d'ordi, les fibres naturelles, etc.

L'Afrique l'a bien compris, faute de traitement des déchets le mieux c'est encore de recycler, d'autant que les récupérateurs peuvent essayer d'en vivre (mais ce n'est pas gagné ...) : la chasse au trésor dans les décharges ça ne fait pas rêver .....
 



11/10/2016
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 735 autres membres