Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Nos enfants ce mois-ci_Septembre 2012_La rentrée de maman !

Nos enfants ce mois-ci

Septembre 2012

 

La rentrée de maman !

 

 

Modifié le 19/09/12


Les enfants ayant enfin repris les cours (deux mois pour les unes, presque trois mois pour Quentin), la vie reprend sur les chapeaux de roues avec un bébé qui ne fait toujours pas ses nuits à trois mois passés.  Le jour J, les enfants sont inquiets de ne pas retrouver leurs copains, mais finalement si, tout le monde était là ; Quentin, déçu, s’est retrouvé tout seul dans sa classe, sans connaître personne, et moi je me suis faite rabrouée par un employé du lycée qui « m’a envoyé faire mes courses », non mais de quoi je me mêle …

 

Bref, à la rentrée on fait la queue devant le petit panneau indiquant la classe de son enfant (avant d’entendre qu’il faut finalement se rendre en classe – décidemment ça change tous les ans, c’était bien la peine), on fait la queue pour acheter les tickets de cantine, on fait la queue pour entrer, puis pour sortir de l’école, bref, on fait la queue quoi … On aime ça, on ADoooooRe faire la queue … Allez, on en a juste pour deux jours, parce que les enfants ne rentrent pas le même jour, bien sûr … Et maintenant, il va falloir jongler avec des horaires différents, et des après-midis différents, « yako », ça ira, on sait … j’ai envie de dire que multiplié par 3 et avec un bébé en plus, c'est pas simple quoi …

 

En tout cas, Coline a eu du mal à s’y remettre, la tête toujours dans les nuages, elle utilise le sèche-cheveux oublié dans la salle de bain depuis des mois alors que dehors il fait +40°C ; et sur la feuille de renseignements de l’école elle marque « nationalité : catholique » ; Mélissa oublie quant à elle de faire ses devoirs. Inès se fait tirer le portait, et Quentin reprend ses petites habitudes pépères d’adolescent calme mais … contrariant. Les filles, encore, qui après deux mois en France, connaissent par cœur les publicités de la télévision et qui les commentent d’un « c’est même pas vrai » (merci mamie, merci papi) ! Et oui, chez Soupline notamment, le « plus doux après une maman », ce n’est pas Soupline, « c’est un papa, c’est une mamie et c’est un papi, etc ». Esprit critique et aiguisé, on se demande de qui elles tiennent !

Voilà, c’est la rentrée des mamans, celle qu’on attendait toutes pour se retrouver, se raconter les vacances, se décharger des enfants et se reposer, enfin presque, parce que mamie n’est plus là pour faire la cuisine et qu’elles mangent ces grosses bêtes !

 

Il pleut à Dakar, un peu, mais beaucoup, de grosses trombes d’eau qui tombent d’un coup et inondent quartiers, maisons et appartements ; des rivières se créent là où s’y attend le moins, la voiture4x4 est à la limite de flottaison, les garages déversent des flots noirs ininterrompus et les quartiers sont métamorphosés. A ce sujet, Coline a vu des gens qui prenaient « un bain aux éclairs » (à la plage), et « des voitures qui roulent sur l’eau », alors que Mélissa lui criait, épouvantée, de "faire adieu à ses prières » ! Mais à la maison, c’est maman qui éponge et ramasse un seau de 10l avec un bébé au sein !

 

Bon, on peut dire que tout rentre dans l’ordre petit à petit, on est déjà le 14 et c’est le week-end !

 

Cette semaine, Inès découvre avec maman les plages à pêcheurs de Dakar, et elle fait sensation : il faut dire qu'un bébé toubab de 4 mois se voit plutôt rarement dans ces endroits là, alors les femmes qui passent veulent toutes sans exception emmener Inès avec elles, il y en a même une qui m'a proposé d'échanger sa fille d'un an et demi qu'elle portait dans le dos contre mon bébé ! Allez, on rigole (jaune), ça détend l'atmosphère et du coup on focalise sur  bébé, et je peux faire les photos que je voulais faire, encore un avantage de sortir avec elle ... Mélissa, jalouse, demande si pour elle aussi j'aurais refusé de la donner ... En tout cas, Inès profite avec plaisir des services de notre chauffeur qui se transforme à l'occasion en baby-sitter quand maman fait les courses, il la promène en poussette dans les rayons, et quand maman va au restaurant, si elle dort, il la garde dans la voiture, à l'ombre portes ouvertes : d'ailleurs, il aime bien me rappeler qu'il a eu des enfants et qu'il sait très bien s'en occuper, comme la dernière fois où je l'ai retrouvé alors qu'il lui donnait ... le biberon !

 

Mélissa me préoccupe un peu cette semaine : elle est maladroite, n'écoute pas trop ce qu'on lui dit ou lui demande, continue de s'énerver contre son frère, crie et pleure quand elle joue à la nintendo. Nous avons eu une petite explication hier, mais hormis la fatigue de la reprise, il n'y a rien qui la perturbe. Peut-être aussi que je ne m'en occupe pas assez depuis la naissance d'Inès, alors j'ai décidé de passer quotidiennement 30 minutes avec elle, à lire, jouer ou parler. Si j'arrive à m'y tenir, alors j'espère améliorer la situation, et l'adapter aux deux autres !

 

 

 

 

(à suivre)



14/09/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 800 autres membres