Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Nos enfants ce mois-ci_Juillet 2012_Enfin les vacances !

Nos enfants ce mois-ci

Juillet 2012

 

 Enfin les vacances !

 

 

Modifié le 30 juillet 2012

 

 


Et voilà, encore une fois le temps passe tellement vite et j'observe, en partie désespérée, l'écran de l'ordinateur alors que bébé hurle pour la énième fois ; et oui, 'pupuce' chérie adore les bras et n'entend pas rester plus d'une heure dans son lit pour regarder le mobile tourner. Mon adorable « pot de colle », scotché au sein de maman à longueur de journée (sauf quand nous sortons, alors le miracle de la voiture opère et mademoiselle, bercée par les vibrations, s'endort), aime être promené, alors taper sur le clavier d'une main, c'est moyen et je remets systématiquement au lendemain tout ce que j'aimerais faire, même ranger c'est mission impossible d'une main. Et puis le bras fatigue, Inès pèse plus de 5 kgs déjà !

 

En début de mois, Mélissa a récupéré son nouveau passeport, et s'est faite remarquée en disant qu'elle voulait aussi « récupérer ses empreintes », celles qu'elle avait laissé lors de son dernier passage (les doigts sont scannés) !

 

On ne s'ennuie jamais avec des enfants ! L'année scolaire déjà terminée, ils sont fiers de leurs résultats, et ils n'ont qu'une hâte, rejoindre la France. Et oui, les vacances sont là, celles des enfants, d'abord, qui iront chez leurs grands-parents « juillettistes », et celles des parents bien sûr, alors qu'une petite « intruse » continue de leur en faire baver un peu !

Quentin est partit plus tôt, fin juin en fait. Les filles se languissent de leur frère, mais quand il est là ils se chamaillent, et quand il n'est pas là c'est l'enfer car il leur manque. Mélissa s'amuse de tout et de rien et notamment de sa petite sœur, surtout quand elle sort du bain et qu'elle a les cheveux en bataille, elle ressemble trop à « Tintin et Pilou ». Le dernier jour d'école, maman est passée remercier les deux institutrices et présenter Inès à la classe de CE1, Coline était tellement contente !

 

Et comme il y a un temps pour tout, voilà, il est temps de prendre l'avion, toutes seules, en UM.

 

Quentin expérimente cette année un camp de vacances avec ses cousines ; les filles en profiteront un peu plus tard puisque qu'elles feront un stage de surf pour l'une, et des séances de poney pour l'autre, chez la deuxième mamie.

Quentin, toujours, qui en bon boulimique (ah oui, moi aussi j'ai sursauté en entendant cette expression) « de livres » (heureusement!), dévore et dévore tant qu'il peut et se couche à pas d'heure ; avec les filles, ils passeront la semaine en montagne, à la pêche aux truites, à la recherche de framboises et de myrtilles sauvages pour faire des confitures, ou à l'affût des champignons que l'on fera sécher ; des vacances quoi !

 

Pendant ce temps-là, à Dakar, la saison de l'hivernage a débuté, avec deux malheureux orages qui n'ont sûrement pas arrosé grand-chose, et une chaleur de plomb. Et pourtant, on est encore loin des températures les plus chaudes du mois d'août et de septembre. Pour la peine, papa a investit dans un « mini » générateur qui a bien failli ne pas faire de long os, le technicien ayant raccordé l'inverseur à l'envers, il injectait le courant dans le réseau Sénélec, très dangereux ça ! Bref, maintenant c'est la batterie qui peine un peu, mais on va y arriver, il vaut mieux, parce que si elles sont ponctuelles, les coupures peuvent être très longues !

 

Maman quant à elle joue sur deux tableaux : un coup bloquée à la maison, Inès dans les bras, sans pouvoir rien faire qui nécessite plus d'une heure, ou alors en vadrouille avec bébé dans la voiture, et là elle s'amuse plus mais c'est l'assurance d'une mauvaise nuit vu qu'Inès dort toute la journée dans la voiture climatisée !

 

Papa est rentré fatigué du travail avec deux réservations d'avion : je pars avec bébé  à la fin de la semaine (le 20 juillet) et il nous rejoint la semaine suivante. Voilà, j'ai gagné trois semaines de vacances et de baby-sitting, mamie va se faire un plaisir de dorlotter la petite dernière ! Enfin, fini la chaleur moite, les coupures de courant, le train-train habituel.

 

Et puis, je suis chanceuse, Inès va faire ses premières nuits en arrivant en France, et moi je vais me reposer, ne rien faire !!!!

 

(la suite en août)



17/07/2012
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 735 autres membres