Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Nos enfants ce mois-ci_Gamelles en tout genre_octobre 2012_

Nos enfants ce mois-ci

Gamelles en tout genre

 

Octobre 2012

 

 

 

 

Créé le 09/10/12

Modifié le 01/11/12

 


 

Alors, en vrac ce mois-ci : Inès fait des pompes, joue des abdominaux et se met à quatre pattes ; elle inquiète maman qui trouve qu’elle ne mange pas suffisamment, elle agrippe tout ce qu’elle trouve, comme les cheveux de ses sœurs, ou le mobile du lit qui ne pas tarder à lui tomber dessus si ça continue ! Pour rappel, elle a seulement 4 mois et demi ... Et à quatre mois la pauve puce a déjà eu de grosses émotions puisqu'elle est tombée du canapé deux fois ! Et parce qu'il fait chaud, Inès vient d'aller chez le coiffeur, il lui a offert sa première coupe, ça la change beaucoup mais elle reste très mignonne (chauvine, moi ?).

 

Mélissa travaille son « autographe » (orthographe), râle contre les devoirs, pleurniche au moindre froncement de sourcils et reste bien maladroite, au grand dam de maman qui s’énerve encore trop facilement (la fatigue sans doute !).

 

Coline joue et tombe ... dans la gadoue ! Elle rentre en pleurant : sac, chaussures et robe sont à lessiver, tout comme ses jambes et ses bras. Pas de panique, la femme de ménage est là !

 

Quentin se plante des épines d’oursin dans le pied, découvre qu’il a des verrues plantaires, se rétame à la patinette, décidemment, tout va mal pour lui, déjà qu’il porte des lunettes et un appareil dentaire, et oui, l’adolescence ! En plus il affiche un comportement inacceptable avec les jeunes filles qui viennent à la maison, les snobant et les laissant de côté !

 

Les activités ont enfin repris et les enfants ont des plannings de ministre, comme le chauffeur qui devra assurer les allers et retours, heureusement pour moi !

 

Cette semaine, Mélissa a "perdu sa tête" : elle oublie le prénom de son professeur au multisport, elle n'arrive pas à retenir ses leçons, pleurant toutes les larmes de son corps, et se fait voler des billes dans la cour de récréation ! Révoltée, elle en pleure (encore) toutes les larmes de son corps, au secours, il ne va plus rien lui rester !

Mélissa me raconte que sa soeur "lui a fait une arnaque" ce matin, entendez par là qu'elle a essayé de lui prendre ses deux billes, mais quand elle a menacé d'en parler à papa, Coline les lui a rendues ! Appelée à se justifier, cette dernière m'explique "que ce n'était pas de l'arnaque mais du chantage", je vois qu'elle a bien mis à profit le cours que je lui ai donné sur la chose il y a quelques jours !

 

Inès innove cette semaine avec des "tatatata", les enfants sont béats, ils attendent avec impatience les premiers petits mots de leur soeur. Laquelle se bat avec son lange, mange les barreaux de son lit, défait tous les petits noeuds de son tour de lit pour les sucer, et joue à l'escargot en glissant de son transat et en se retournant pour ... voir le monde (bon d'accord, elle devait se sentir un peu seule car nous étions tous dans la cuisine, mais elle n'a pas crié, nous étions donc loin d'imaginer qu'elle jouait avec son transat sur le dos) !

 

Cette semaine nous sommes allés comme chaque semaine d'ailleurs nous promener chez nos "amis" les pêcheurs à yoff ; l'occasion pour Inès de se faire des amoureux, car pas moins de deux demandes en mariage lui ont été faîtes ! D'abord un vieux monsieur, puis un jeune homme d'une vingtaine d'années. Et bien, j'ai du souci à me faire quand même !!

 

Les vacances de la Toussaint sont enfin là ; les enfants sont heureux, ils ont aussi la parole facile ! Mélissa rentre de l'école et me raconte à l'oreille (bien fort pour que personne n'entende !) que sa copine N. lui a raconté qu'elle veut faire l'amour avec E. Petit rappel des faits : elle n'a que 6 ans et demi, c'est donc avec humour que je prends la chose mais derrière un sourire figé, oui c'est quand même un peu tôt tout ça !

Coline quant à elle me raconte qu'elle s'est faite moquée par des enfants dans la cours parce qu'avec sa meilleure amie elle jouait aux billes avec des cailloux, certes, rien n'est simple dans la vie ! Je l'ai vite envoyée "piquer" des billes dans la boîte de son frère pour donner le change, on n'est quand même pas à ça près !

 

Enfin, après l'avoir lavée, je pose Inès sur le lit et demande à Coline et Quentin de s'en occuper un peu. Alors que Coline jouait au tama tam sur les petites fesses nues et propres d'inès, son frère lui racontait une histoire, et bébé faisait pipi sur mon lit. Sympa la fin de journée !

 

Et vacances oblige, les voilà, les folles histériques qui courent en hurlant dans les travées du supermarché, ce sont mes filles, cherchez pas ! Un soupir, je suis fatiguée, parce que rien n'est suffisant et ne convient à mesdemoiselles, le sandwich est fade et seulement au jambon, elles veulent des bonbons que je refuse d'acheter, et la climatisation de la voiture ne suffit pas à 1, il faudrait la mettre en position 3. Il y  a des jours comme ça .... d'ailleurs maman refuse de faire le repas, il va falloir apprendre à mettre de l'eau dans son vin, façon de parler évidemment ...

 

Bref, il était temps pour se détendre de quitter (enfin) Dakar, même pour trois jours. Destination Gandiol et Saint-Louis, nuits au campement et visite de la ville, du calme, et du repos pour tout le monde, enfin presque puisque Inès en profite pour veiller, veiller, au point que papa et maman ne savent plus quoi faire de ce gros paquet ... Inès qui s'assoit maintenant toute seule, mais qui refuse encore d'avancer à quatre pattes. Ca va venir ...

 

Et voilà, octobre s'achève, un autre mois commence ...

 

 

 

 

 

 

 

(à suivre)



10/10/2012
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 815 autres membres