Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Nos enfants ce mois-ci - Septembre 2010

 

Créé le 02 septembre 2010

Modifié le 30/09/10 

 

 

 

A découvrir au fil du mois de septembre ! Et toujours les petites expressions dans LES PERLES DE L'ENFANCE. Et pour les aventures antérieures, n'hésitez pas à les consulter dans la rubrique Journal.

 

Le retour des enfants a été précipité, la rentrée scolaire aussi ! Premiers pas de Coline en CP, et dernière année de primaire pour Quentin !

Les enfants sont heureux de retrouver leurs animaux, leurs chambres, mais commencent déjà à tourner en rond, ils ont perdu l'habitude de s'ennuyer ! Retour des vacances signifie reprise des règles, et ça ne va pas être facile du tout !

Coline refuse obstinément de manger à la cantine, pourtant elle est loin d'être la seule à y rester, et je suis obligée d'y manger avec elle : il faut espérer que la situation s'arrangera dans les prochaines semaines !

Mélissa rentre à Addis-Abeba le 07 septembre au soir.

 

Message de leur grand-mère (06/09/10) :

"Mélissa a bien embarqué pour Lyon et tes beaux-parents ont bien "réceptionné" le colis, en fait je devrais dire les colis...

En effet, confirmation m'a été faite qu'elle n'avait droit qu'à UN seul bagage en soute... j'ai essayé de dire que ce n'était pas normal car elle continuait sur Addis, que ci, que ça, rien à faire... En fait il aurait fallu que son billet soit fait en même temps que celui de la destination finale, donc un billet circulaire, bon à savoir pour une prochaine fois...

Heureusement avec Thierry nous avions prévu le "coup", et à la maison on avait scotché à la valise les 2 "articles" Vert Baudet dont je t'ai parlés, et j'ai fait une 2ème valisette rouge à nous avec le surplus en poids et il m'est venu une idée, j'ai dit à l'enregistrement que comme c'était une valise cabine, ça pouvait logiquement passer pour un "bagage à main"... Il m'a été répondu que si elle pouvait la porter "pourquoi pas !" Ca a donc marché, elle était la seule UM, c'est un beau steward qui est venu la chercher, Mélissa a toute suite fait la conversation, disant qu'elle partait en Ethiopie, que c'était "son pays".... le steward très sympa (il lui a dit qu'elle avait une jeune mamie...) a pris sa valise et ils ont embarqué comme ça, Mélissa avec son sac à dos contenant doudous et gâteaux, fière comme pas deux...

Je viens d’appeler (qui a essayé de me joindre mais j'avais oublié mon portable à la maison, je l'avais appelée de l'aéroport avec le téléphone de Thierry pour lui donner entre autres la composition des bagages pour ne pas en oublier), le voyage s'est bien passé, elle est arrivée comme une fleur, sans aucun problème... Je n'étais pas très rassurée car, comme j'ai fait la 2ème valise dans l'urgence, pensant qu'elle irait en soute, je n'ai pas trop fait attention à ce que j'y mettais, il y avait sa trousse de toilette avec bain douche, dentifrice... Je l'ai signalé au steward qui a dit de ne pas nous inquiéter, le scanner n'a pas sonné ni montré d'anomalies... ce qui prouve que notre sécurité n'est pas garantie à 100 %... mais bon dans le cas présent j'en étais bien contente !".

 

Message de leur grand-mère - 06/09/10 :

 

"Gros coup de blues en rentrant à la maison, devant la chambre vide... Gros chagrin même, mais je me console en me disant qu'elle sera tellement heureuse de vous retrouver tous les quatre et que vous lui rendrez vous aussi le bonheur de la revoir, d'avoir à nouveau la famille au grand complet...

Mélissa est une petite fille, pardon une "moyenne fille", adorable, jusqu'aux derniers moments elle a été gentille, douce, câline... obéissante, comprenant tout ce qu'on lui dit, même à demi mots, ne rechignant jamais lorsque je lui demandais de ranger "son petit bazar", de se laver les dents... je l'ai faite déjeuner à 11 h, départ à l'aéroport oblige puisque prévu à 11 h 30, elle a même, sans que je lui demande débarrassé son assiette, son verre, mis le papier de son fromage à la poubelle, un amour...

C'est dur, très dur, après le départ des deux grands qui sont eux aussi très attachants, la troisième s'en va rejoindre le cocon familial... c'est bien normal et je comprends ta tristesse lorsqu'ils vous ont quittés pour retrouver leurs grands parents.

Quentin et Coline sont très mignons, très intelligents, très cultivés, plein de tacts et oui, déjà à leur âge, faisant le maximum pour nous être agréables, toutes ces qualités ils les ont acquises grâce aux valeurs que vous leur avez inculquées, l'amour que vous avez su leur donner...

Un gros câlin bien tendre à vos trois petits loups de la part de mamie Chantal".

 

Coline boude, Mélissa amadoue et minaude, Quentin tâte du terrain, c'est un début de septembre frileux à l'extérieur mais chaud à l'intérieur ! Depuis son retour, Mélissa nous fait profiter d'un véritable florilège et chaque jour apporte une nouvelle expression pleine de couleurs (voir les Perles de l'enfance).

Alors qu'à table elle parle à ses pâtes comme à ses poupées, Coline chipote toujours autant (bizarre, elle avait un appétit d'enfer en France) et Quentin ne s'arrête plus de dévorer (l'effet tenia, il nourrit son hôte !). Il vient de rencontrer le petit voisin avec qui il baragouine en anglais (français-pakistanais, l'hétérogénéité éthiopienne) et joue au football avec échanges de gardiens pour la traduction ! Coline a retrouvé sa meilleure amie Lola et profitera des lundi et jeudi midis pour déjeuner chez elle, elle affiche un sourire presque béat entre deux moues et caprices maintenant que son petit chéri, J., se manifeste dans la cour de récré ! Mélissa, quant à elle, réclame sa petite copine A. et les jeux internet (4 ans et demi) ! Dévergondée ma petite puce ?

Le professeur de Coline est venu me voir ce midi pour me dire que ma fille prend tout ce que je dis à la lettre et que du coup elle ne veut pas enlever sa veste en classe car je lui ai dis d'y faire très attention. Au risque de mourrir de chaud, ma fille a bien compris que ne pas la perdre ne signifie pas ne pas l'enlever !

Quant à Mélissa, à grands cris de "hou la la", elle se bat dans le noir avec le chat (en pension pour quelques semaines), l'assiette dans les mains ... Bref, on ne s'ennuie pas !

Les deux grands sont allés au cinéma cet après-midi voir "despicable me" (moi, moche et méchant) avec la nounou qui découvrait le 3D, il faut bien ça de temps en temps !

 

Mélissa, toujours la même, m'a avoué avoir fait un voeux cet été alors qu'elle était avec son tonton et son copain J. en train d'admirer les étoiles filantes : son problème était de savoir si son voeux se réaliserait car elle avait dit à J. ce qu'il en était. Mélissa veut être princesse plus tard, est-ce compromis ? En tout cas, son chevalier servant à l'école, Timothé, celui qui la tape avant de déclarer qu'il est de toutes les façons plus fort que son père, a promis de l'emmener dans son château ce week-end, ce à quoi Fabien a répondu : "on verra ça !". Justement non, et Mélissa semblait plutôt soulagée, Timothé n'est pas venu et du coup "il ne l'a pas frappé". Il va quand même falloir faire quelque-chose ....

 

Quant à Coline, visiblement traumatisée par ces deux mois et demi passés sans nous, elle pleure quand on quitte la maison le soir. Le seul moyen de la calmer est de lui promettre de la réveiller en rentrant pour lui dire que nous sommes bien rentrés ! Pourvu que ça passe vite !

 

Dimanche 19 septembre bien pluvieux, les filles se sont levées tard, ont donné des "raquettes" (croquettes) au chat puis après le déjeuner ont fait les folles avec déguisements et maquillage. Mélissa refait de l'eczéma.

Pour les occuper, Fabien les a emmenées au bowling (grande première pour Mélissa). Quentin a passé la nuit précédente et la journée avec son copain Pierre, il devait aller voir les hyènes à Entoto.

 

Quelques scènes le soir, mais rien de bien méchant, notamment au moment de mettre la table : "c'est pas juste maman, qu'est-ce que je fais c'est plus compliqué que ce que toi tu fais , si si , c'est vrai maman" (Mélissa). Donc, on envisage sérieusement de mettre maman en vacances, les filles ont décidé d'inverser les rôles pendant les week-ends, on va bien rigoler ! En tout cas, à force de "je veux pas me laver les dents, je veux pas me coucher, je suis pas fatiguée moi d'abord" (encore Mélissa, et oui, essaie toujours ma chérie !), les soirées s'échauffent un peu !

Quentin quant à lui, s'énerve sur ses devoirs d'anglais (et il énerve doublement sa maman), alors que le matin, malgré le fait que tout le monde soit pressé, il décide de lire au réveil ! Là encore, la tension remonte avant de quitter la maison, alors qu'il n'est évidemment pas prêt ! Malgré cela, il semble en pleine forme, il découvre le Kung-fu et organise sa première soirée pyjamas à la maison.

Coline, enfin, toujours aussi tête en l'air, oublie son sac dans la cour du lycée, perd sa gourde et laisse son manteau dans mon bureau, on se demande à quoi elle pense en ce moment !

 

Et voilà la fin du mois, Mélissa continue de se battre avec T., Coline s'est faîte sa place en cour de récré (même si régulièremment elle se fait renverser, la pauvre !), Quentin a bien profité de sa nuit agitée et sonore avec ses quatre copains !

 

A suivre ... en octobre !!



02/09/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 926 autres membres