Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Nos enfants ce mois-ci : juillet 2011

Nos enfants ce mois-ci

Juillet - Août 2011

 

 

 

 

 


Les enfants ont passé 3 semaines avec leurs grands-parents du sud-est ; outre le potager, le vélo et la marche, la piscine, ils sont partis en camping-car au bord de la mer, et en Haute-Loire. Au programme des trois semaines : parfum aux champignons (!!), jeux d’escargots (à la nage, séparations gros et petits en mâles, femelles et bébés !), ramassage de mousserons, myrtilles et framboises sauvages, pêche à la truite pour les plus courageux, et entraînement intensif à tuer les mouches (avec dispute de la tapette) !

Le soir, changement de rythme, les enfants ont appris à jouer à la belote (pour les plus grands) et à la belote retournée (Mélissa), un bon exercice pour compter de tête et développer des stratégies. Et à ce petit jeu, Coline est loin d’être la dernière. Quentin nous rapporte quelques réflexions de son grand-père (« L’herbe à lapin » pour les trèfles) alors que Mélissa se bat férocement contre ceux qui ont tout le temps les meilleures cartes : « voilà, t’en as assez ».

De bons moments de partage, quelques heures passées entre cousins, et les groupes qui se font, au détriment de notre jeunette, Mélissa, qui cherche toujours une place ! L’affinité des deux grands pour la pêche et la Nintendo se renforce, alors que les deux cadettes ne se décollaient plus !

A notre arrivée pour les récupérer, fatigué par la route et préférant rester en retrait, Fabien s’est déclaré … ‘incompétent’ à gérer les disputes enfantines ; en vacances, on se repose !

Première étape qui s'achève donc.

 

Mélissa prend l’avion toute seule en UM et rentre de Lyon le jour du chassé croisé juilletistes/aoûtiens, le top pour éviter les radars c’est de rouler au pas ! Jamais la route Bordeaux-Bayonne n’aura parue aussi longue !

On croise encore de longues files de touristes le lendemain alors qu’on retrouve des amis à Hendaye et Saint-Jean de Luz ; ce jour-là, Mélissa fait la grosse bêtise de monter sur une barrière au risque de basculer de deux mètres de hauteur, une énorme frayeur et des pleurs discontinus !

 

Retour à Bayonne à la fin du mois de juillet donc on s’équipe vite de rouge et de blanc pour un petit tour rapide aux fêtes pendant lesquelles on perdra Coline, puis Mélissa. Re-pleurs discontinus ! Churros par gourmandise, tours de manège, puis champagne chez les arrières grands-parents avant d’achever une énième semaine de vacances et un mois bien rempli.

 

Quentin se prépare à effectuer son stage de rugby d’une semaine en pension complète (ça permettra peut-être d’effacer les deux kilos qu’il a pris chez ses grands-parents !). Quand à nous, nous avons un déménagement à préparer et une question non résolue : vaut-il mieux, vu les conditions de logement, attendre la fin de la période d’essai en France et scolariser les enfants pour les trois premiers mois, ou partir en famille, quitte à camper pendant trois mois ?

 

Réponse quand on aura pris la décision, dur dur !

 

 

 

 

 



04/07/2011
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 800 autres membres