Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Marie en terre musulmane

Après le pèlerinage annuel de la communauté musulmane Layenne les 19 et 20 mai 2015, c'était au tour des catholiques de participer à un pèlerinage pour le moins surprenant en terre musulmane, celui de Popenguine, célébré tous les ans à la Pentecôte. Il fallait partir tôt de Dakar pour rejoindre ce petit village situé à seulement 70 kms et assister à la grande messe où se pressaient des milliers de personnes aux couleurs de leur paroisse, ou habillées de leurs plus beaux vêtements, et pour les plus prévoyants, munis de glacières bien remplies. Une petite marche d'un Km pour arriver aux nombreux autels dispatchés dans la nature puis sur le site principal avec, partout, des tentes disséminées dans la végétation caillouteuse, et des groupes de jeunes gens portant des bancs ou des chaises, se préparant pour l'acte final de ce weekend de partage et de fête religieuse dans une ambiance amicale et enthousiaste.

Le pèlerinage marial (c.a.d dédié à la Vierge Marie) s'étendant sur une durée de trois jours, et fortement encadré et sécurisé, ce sont près de 13 000 pèlerins dont 6 500 'marcheurs' (//www.seneweb.com/news/Politique/popenguine-marche-des-pelerins-pour-que-_n_155753.html) arrivant de Dakar et de Thiès qui ont afflué sur Popenguine pour célébrer cette 127 ième édition avec une présence record pour la prière de 10h du lundi de pentecôte où la foule débordait largement de l'espace prévu. Une messe longue où l'on rappellera la bonne entente qui règne au Sénégal entre les différentes communautés.

Le Sénégal, déjà célèbre pour sa 'teranga', surfe en effet sur la vague de la tolérance religieuse. Des communautés mixtes vivant les unes avec les autres à travers des familles composées des deux cultes, un message fort soutenu par les sénégalais, une mixité qui se retrouve sur le site même du village de Popenguine où une mosquée côtoie de près l'église.

Venus de tout le Sénégal mais aussi des pays frontaliers comme la Gambie, la Guinée, le Mali et la Mauritanie, les pèlerins ont été accueillis sur un site optimisé, des parkings placés à l'entrée accueillant des centaines de véhicules de transport en commun, un espace sous tente pour héberger les marcheurs et les scouts, un espace "popote" où les volontaires et organisateurs préparaient les très très nombreux repas distribués aux paroissiens, une 'boulangerie' improvisée par les militaires qui cuisaient le pain du matin sur place, et plus loin des boutiques d'icônes et un petit marché où les mangues et le poisson fumé côtoient les chapelets : un camp monté spécialement pour accueillir une population pratiquante et jeune venue se recueillir. Avec la chaleur montante de ces dernières semaines, des équipes ambulancières attendaient patiemment à portée des pèlerins pour intervenir au moindre malaise. Bien que sensibilisées au problème par les agents de sécurité, de nombreuses personnes se sont retrouvées transportées à bras d'hommes à travers la foule pour être soignées sous des tentes médicalisées !

Pour quitter le site il fallait aussi partir tôt, ou s'armer de patience : au milieu de l'après-midi ce sont des centaines de véhicules qui ont pris le chemin du retour, engendrant des embouteillages interminables de plusieurs heures dans une ambiance survoltée.

Le pèlerinage de Popenguine, bien que politisé (cf. //www.dakarposte.com/%E2%80%8B127-eme-edition-du-pelerinage-de-Popenguine-Pourquoi-le-ministre-Mambaye-Niang-a-marche-avec-les-jeunes-chretiens_a678.html // //www.seneweb.com/news/Religion/popenguine-2015-l-rsquo-etat-sollicite-l_n_155774.html) n'en reste pas moins une rencontre majeure des jeunesses catholiques dans un pays où 94% de la population est musulmane.

 

Nathalie GUIRONNET

 

 

 

 

Quelques chiffres :

50 000 bouteilles d'eau distribuées gratuitement

20 000 gels antibactériens distribués et des milliers d'accessoires de type tee-shirts, casquettes, nattes, carnets de marcheurs, etc.

Des milliers de repas avec l'opération "Marmite du coeur"

30 millions de cfa alloués par l'état pour l'organisation du pèlerinage : //www.seneweb.com/news/Societe/popenguine-baisse-de-50-sur-la-subventio_n_155809.html

10 millions de cfa de médicaments répartis dans les postes de santé

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 


15/06/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 855 autres membres