Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Lyon_La Croix-Rousse_Circuit des Traboules_août 2013

Partis pour y passer une matinée, nous avons opté pour une ballade à la Croix-Rousse, quartier emblématique de Lyon. Sans guide papier, mais avec juste quelques informations glanées par ci-par là, notre demi-journée ne s’est pas vraiment passée comme prévue. La montée vers la Croix-Rousse n’est pas particulièrement passionnante, et nous sommes arrivés en plein marché. Donc peu de places pour se garer, ce qui n’est pas une difficulté en soi, en tournant on a bien fini par en trouver une. Cependant, impossible de trouver le point d’information mentionné sur les panneaux, et l’accueil des commerçants du quartier nous a un peu refroidis. A la recherche d’un centre d’intérêt quelconque, pourvu qu’il ne s’agisse pas de murs taggés, de maisons au crêpi jauni, de stands de marché sans intérêt, nous avons enfin trouvé la Maison des Canuts grâce au plan du métro. Et là, toujours enfin puisque nous avions décidé de repartir, une jeune femme charmante nous a remis et expliqué une petite carte proposant trois trajets : celui du mur des canuts (10 minutes aller), celui des Traboules (45 minutes aller) et le trajet Mur des lyonnais célèbres (10 minutes en partant de la Place des Terreaux). Nous avons donc troqué notre visite de la Croix-Rousse, quartier sale et peu accueillant, contre un parcours au cœur du vieux Lyon.

 

LA MAISON DES CANUTS

Ouverte du lundi au samedi fr 10h à 18h, fermé le dimanche et les jours fériés. Visite commentée à 11h et 15h30 (et pour les groupes +10 personnes sur réservation).

www.maisondescanuts.com // 04.78.28.62.04 // 10-12 rue d’Ivry : accès métro ligne C, bus et parking Gros Cailloux de la Croix-Rousse

 

 

Pour ressentir une part d’atmosphère particulière de cette ville, nous avons donc opté pour une visite des traboules, et là, malgré l’intérêt historique lié à ces passages taillés entre les habitations, nous avons été déçus. Déçus par les poubelles pleines plantées dans les entrées, désolés par le manque d’entretien des locaux visiblement pas restaurés, et gênés par les crottes de chiens et les odeurs d’urine dans les rues et les passages.

Bref retour sur le trajet des traboules - entrée par une rue et sortie dans une autre, cages d’escaliers surprenantes en hauteur, et passages mignonets ; le trajet se pratique aussi bien à la descente qu’à la montée, mais pour avoir une vue globale et plongeante, à la descente ça se fait plutôt bien ! L’affichage, bien que discret, est malheureusement taggé lui aussi par endroits, et peu de panneaux explicatifs jalonnent le parcours, ce qui est bien dommage. Cinq adresses d’entrées dans les traboules sont visibles : 9 place Colbert, 20 rue I-Colomès, 30 bis rue Burdeau, 14 rue Leynaud et 6 rue des Capucins. L’arrivée sur la jolie place des Terreaux est agréable, et sa fontaine vous accueille à bras ouverts ! Pour remonter vers le parking, en ce moment le métro sur cet axe là étant en travaux, la ville de Lyon propose un bus qui pour la somme de 2 euros/pers. vous remonte d’où vous êtes descendus.

Cependant, une fois sur la Place des Terreaux, autant continuer, et notre sortie à la Croix-Rousse est finalement bien loin : nous avons décidé de manger dans la rue Mercière, la fameuse rue aux petits bouchons lyonnais. Horreur allez-vous me dire, c’est bourré de touristes, les restaurants ne donnent qu’un bref aperçu de la cuisine traditionnelle et l’ambiance n’y est forcément pas la meilleure. Cependant, à cette période de l’année, il n’y avait semble t-il pas trop de touristes dans les rues, et la rue Mercière accueillait certes du monde mais pas tant que ça. Et puis, carte à l’appui, nous avons ‘rigoureusement’ sélectionné le bouchon où nous voulions manger, comparant prix, cartes et cadre, un seul nous a tapé dans l’œil, et nous n’avons pas été déçus :

 

LA TRABOULERIE

Très bonne ambiance avec une jeune serveuse dynamique et agréable, une carte à menus serrés mais du choix, de la quantité et de la qualité dans les assiettes et un repas lyonnais ! Ouvert tous les jours de 12h à 14h30 et de 18h30 à 23h // weekends et jours fériés non stop de 12h à 23h.

 

 

Voilà, si vous avez le temps, il vous reste encore la rue de la République et ses boutiques, et la place Bellecour. On pourrait presque enchaîner dans la mesure où la rue Mercière est à côté.

 

 



21/08/2013
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 733 autres membres