Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Le GULLULE Botanic garden

Le futur jardin botanique de Gullele - Addis-Abeba

 

 

Créé le 18/10/10

 

 

A la sortie d'Addis-Abeba (ancienne route de Ambo), vers le quartier de Wingate, alors que la ring road nord n'est pas encore ouverte au public, bien qu'empruntée par quelques particuliers et pratiquement achevée, un grand chantier sera prochainement mis en place, celui de la création du futur jardin botanique de la ville d'Addis-Abeba, sous l'égide et sur le terrain de 710 hectares appartenant à l'Université de la capitale éthiopienne.

Si l'ouverture est prévue pour dans un an et demi, ce projet, très ambitieux, ne sera certainement pas achevé avant plusieurs dizaines d'années ! Ce jardin, créé dans le but de conserver le patrimoine naturel de l'Ethiopie, servira également de terrain d'expérimentation et d'outil de développement pour la protection de l'environnement et pour la lutte contre la pauvreté. Il accueillera notamment de nombreux scientifiques.

Ces centaines d'hectares devraient reproduire les multiples paysages de plantes, terres et roches indigènes. Les eucalyptus devraient progressivement disparaître de cette zone et servir de matériel pour la réalisation des bâtiments et sculptures en projet. En effet, cet arbre, d'origine australienne, n'a été introduit que récemment en Ethiopie et menace fortement l'écosystème éthiopien. La disparition des forêts primaires éthiopiennes, dont Meganesha est l'un des derniers exemples, motive fortement l'implantation d'un tel projet en Ethiopie.

 

Parmi le "city interface", sentiers sportifs et pédestres, structures pour l'accueil et l'activité des enfants, poches d'agriculture urbaine (potagers), fermes d'animaux et jardin botanique s'ouvriront à l'accueil des visiteurs qui arriveront sur un grand parking et seront acheminés jusqu'au site par une navette.

 

Dans un premier temps, et assez rapidement, une serre, une nurserie et une pépinière devraient être mis en place.

 

Puis, entre autres projets, l'aménagement d'une volière, et de sentiers reproduisant divers écosystèmes éthiopiens en fonction des sols et végétations diverses, des marais, permettront aux visiteurs de découvrir également les différents habitats éthiopiens parsemés à travers des zones délimitées.

 

Ce projet, écomusée dans l'âme, utilisera des matériaux locaux et des techniques existantes traditionnelles tout en misant sur la modernité notamment par l'utilisation des toits végétaux. A moyen terme, les visiteurs auront accès à un espace original en Ethiopie, mêlant herbiers, magasin et restaurant.

 

Plusieurs heures de marche et de visite seront probablement nécessaires pour profiter de ce magnifique projet, car évidemment cette liste est loin d'être exhaustive et de belles surprises nous attendent.

 

Un grand merci à HOLGER, architecte paysagiste, qui a donné de son temps pour nous promener  tant dans l'espace que dans le temps à travers ce beau projet.

 

HOLGER nous rappelle qu'il cherche des fonds pour financer ce projet, alors si toutefois vous êtiez intéressés, n'hésitez pas à le contacter :

 

HOLGER SCHRODER

Abba Architects

(251) 115. 52. 12. 82 ou (251) 911.76. 29. 35 

holger.schroder@gmail.com

 




18/10/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 924 autres membres