Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Kuljuru Keso_Le recyclage du plastique_Diamaguene

Fondée en 2010 par Angela Berkvens (une jeune hollandaise mariée à un sénégalais) à Dakar, l'association Kuljuru Keso (littéralement en langue peul : "ce qui est jeté" et "ce qui a été renouvelé") encadre et forme les femmes qui désirent travailler dans le recyclage du plastique, avec pour objectif :

- de les faire vivre en leur donnant une formation et du travail ;

- d'intervenir en sensibilisant sur la protection de l'environnement (le problème des déchets plastiques est largement débattu en Afrique) et des animaux qui ingèrent les plastiques trouvés par terre avec tous les problèmes qui peuvent en découler tant pour leur santé que pour celle des hommes.

 

Angela, en arrivant, a formé elle-même les premières femmes à la méthode du recyclage du plastique.

L'association est organisée en 4 départements dirigés par des coordinatrices et formatrices qui sont chargées de prospecter dans leurs quartiers respectifs et d'organiser des groupes, qui une fois complets, pourront suivre les journées gratuites de formation :

- Grand Dakar : Barry

- Pikine : Ndéye Ngane Niass

- Guediawaye : Mame Fabela Ndiaye

- Diamaguene (Mbao) : Djenaba Kane

Un secrétaire est chargé de fédérer les femmes et les activités sur place, et de faire le relais avec Angela : Momodou Balde. C'est lui qui nous a accueilli et qui a réuni pour l'occasion les coordinatrices afin qu'elles nous expliquent leur travail.

Un siège, en construction à Keur Massar, permettra prochainement d'accueillir et de centraliser toutes les activités de l'association, tout en offrant un cadre accueillant (restaurant-chambres) : administration, salle de projection, administration.

Actuellement, environ 300 femmes auraient bénéficié de cette formation et seraient dispatchées  en plusieurs points de Dakar et sa banlieue. Le travail est structuré en heures.

 

Une fois la formation effectuée (elle dure environ une semaine), les femmes vont ramasser le plastique, matériau peu coûteux car jeté dans les rues ; ce dernier est précautionneusement lavé avant d'être utilisé. L'association équipe ensuite gratuitement chaque ouvrière en aiguilles (crochets), ciseaux, centimètre, savon, javel, natte, etc. Certaines femmes travaillent vite, d'autres moins, et il faudra compter un jour à une semaine pour créer un sac, un panier, etc. selon le modèle et l'épaisseur (la rigidité) du plastique (il peut être plus ou moins plié et donc épais).

La plupart des modèles sont travaillés au crochet sans armature. Chaque femme possède ce qu'elle a fait et percevra l'argent de la vente (entre 3 500 cfa et 5 000 cfa pour les modèles qui seront exportés - ces derniers seront photographiés afin d'être identifiés avant d'être envoyés par la poste pour être vendus notamment en Hollande). Tous les articles ne seront pas vendus en Hollande, seulement ceux que choisira Angela.

 

Si au début les couleurs utilisées étaient décidées par Angela, il semble que maintenant les femmes aient plus de liberté dans leur choix : mélanges de bleus, association de rouges et blancs, verts, il y en a pour tous les goûts !

 

Les produits de l'association sont actuellement en vente au marché de Ouakam, au marché de Colobane, et dans deux galeries à Dakar dont Diamalay. Actuellement, si la vente à l'exportation est encore privilégiée, l'objectif à moyen terme est de vendre au Sénégal, notamment en développant des contrats avec l'administration. Pour cela, les femmes des chefs de quartiers travaillent en relation avec les mairies et autres autorités.

Plusieurs intervenants permettent donc le bon déroulement des activités et l'organisation de l'association. Vous pouvez les contacter, les rencontrer, les sponsoriser, et découvrir cette association pleine de punch qui n'est pas prête de s'arrêter !

 

Pour plus d'informations :

www.kuljurukeso.nl

info@kuljurukeso.nl

 

et sur facebook : https://www.facebook.com/pages/Stichting-Kuljuru-Keso/148317041913552

et sur youtube : http://www.youtube.com/watch?v=bvFCyKDS5Mo

 

 

 

Cet article sera par la suite classé dans la rubrique Reportages photos



27/03/2013
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 769 autres membres