Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Ila Touba // petites infos pratiques et organisation pour vous rendre au Magal - nov.2017

Si l'année prochaine vous souhaitez vous rendre à Touba pour le grand Magal (le prochain sera la 124ième édition), voici quelques petites informations qui pourront vous aider à organiser votre voyage. Bien entendu vous n'êtes pas obligé de suivre le même parcours, mais sans aucun doute cela vous donnera une idée de ce qui vous attend !

Se rendre à Touba n'est pas une mince affaire pendant le Magal. Au moins deux millions de personnes vont se déplacer dans tout le Sénégal et converger vers Touba au même moment, ou presque ; cela demande de bien préparer son déplacement. 

 

Le Magal de Touba

Il marque le départ en exil au Gabon de Cheikh Amadou Bamba, le fondateur du mouridisme.

Etymologiquement, le terme "Magal" signifie en wolof "rendre hommage, célébrer". L'occasion du Magal est de rendre grâce à Dieu et pour cela on organise une grand prière collective.

Le premier Magal daterait de 1921 et se serait déroulé à Diourbel (source & histoire).

Les marabouts en profitent pour réunir les baye fall de leurs 'dahiras' (un dahira est un ensemble de fidèles. Les dahiras sont répartis dans le pays).


 

 

 

Commençons par le début du voyage : comment se rendre à Touba ?

Vous aurez l'option du bus, de la voiture ou du train.

En bus et en 7 places, je ne sais pas vous donner d'information.

Par contre l'option du train est en soi une bonne option et vous trouverez deux semaines avant le départ des flyers à la gare de Cyrnos au Plateau avec les jours de départ, les horaires, et le prix. Cette année, le tarif aller-retour en wagon climatisé 1ière classe sur l'autorail était de 10 000 cfa pour l'aller-retour, un tarif ultra correct. Par contre, au téléphone, on vous annonçait au minimum 7 heures de trajet. L'arrivée à la gare décentralisée de Touba n'est pas facile à appréhender, et les moyens de transport en plein Magal me laissent perplexes pour la suite ... Il est nécessaire de réserver bien à l'avance si vous optez pour le train.

En voiture, c'est certain, vous aurez tout votre confort et vos affaires. Mais si vous savez quand vous partez, vous ne savez pas quand vous arriverez ! Par contre vous saurez vous déplacer sur place, à condition d'avoir avec vous quelqu'un qui puisse vous guider dans les petites rues qui seront moins encombrées que les artères principales.

C'est l'option la moins rentable aussi, entre le plein et le péage, on en est à déjà à au moins 50 000 cfa. 

 

Le nouveau tronçon de l’autoroute Popenguine-Thiès ayant ouvert pour le Magal est non payant et pas totalement achevé (le dernier kilomètre est encore en terre). L’absence de signalisation et le manque de lumière en font une route dangereuse la nuit. Par contre on arrive à la sortie de Thiès en 45 minutes depuis le premier péage à Dakar. La route sera terminée pour le Magal de l'année prochaine alors ne tenez pas compte de ces remarques ...

Pour le Magal de Touba, des millions de personnes sont sur la route et le départ la veille dans la nuit n’est pas la bonne solution car visiblement beaucoup de monde fait pareil et il faut plus de 6h pour arriver à Touba. De nombreux véhicules en panne sont 'posés' le long des routes. Je n'ai pas vu d'incident particulier mais les autorités sénégalaises ont fait état de 58 morts dans les accidents lors de leur bilan du Magal. Il y a sur la route de très nombreux deux roues, je n'en avais jamais vu autant. Ils se déplacent en groupe, c'est assez perturbant surtout de nuit. Le comportement dangereux des transporteurs en commun et des deux roues, la nuit, peuvent engendrer des accidents et il faut être vigilant sur la route.

De nombreux véhicules empruntent les voies secondaires parallèles mais les gendarmes verbalisent. Certains véhicules ne prennent pas la peine de s’arrêter à l’interpellation, mais ceux qui s'arrêtent paient pour eux (compter 2 000 à 6 000 cfa) !

 

Comment s'habiller à Touba

En tenue traditionnelle pour les hommes, ce n'est pas le plus compliqué à trouver. Si vous êtes invité chez un marabout on peut vous demander de porter "ses couleurs". Un baye fall m'a fait confectionner une tenue spéciale accordée aux tons de son marabout. 

Dans tous les cas pour les femmes : une jupe longue portefeuille (avec dessous un shorty), un débardeur, une robe par dessus, et une écharpe pour vous couvrir la tête (indispensable).

Pour tous  : des chaussettes et des tongs

 

Loger à Touba

Il faut savoir qu'à Touba et dans ses environs proches il n'y a pas d'hôtel. En cherchant sur internet j'ai bien vu un petit campement à Mbacké (à quelques kilomètres de Touba) mais les avis des expatriés ne sont pas bons du tout.

Bien que la meilleure option consiste à trouver chez l'habitant, il faut savoir que pendant le Magal les maisons de Touba sont ouvertes à tout le monde et donc pleines à craquer, et loger deux millions de personnes ça vous donne une idée de l'afflux dans les maisons de la ville et des environs.

J'ai fais des recherches sur internet mais je n'ai pas trouvé de airbnb. J'ai vu des annonces d'agences immobilières qui proposaient des locations de grands appartements  non meublés pour 100 000 cfa les quelques jours ! 

Si vous voulez profiter du Magal, mon conseil est de ne pas dormir ! De nombreuses activités se déroulent le soir, chants, danses, cuisine, etc.

Mais bon, je vous présente la dernière option : apportez votre tente. Là je pense que c'est la meilleure solution pour vous messieurs ! Les marabouts mettent à disposition des espaces "privés" pour leurs fidèles, trouvez un baye fall, demandez lui et il vous aidera.

Néanmoins comme vous l'avez compris mesdames, pas de sanitaires, si ce n'est traditionnels, au fond des cours. Bon, comment dire ... c'est sûr qu'on n'est pas habituées à ça, et honnêtement, soit vous arrêtez de boire pendant deux jours (ou plus ! Impossible), soit vous vous bouchez le nez, soit vous trouvez un coin de rue à l'abri des regards (c'est loin d'être gagné). Bref c'est vraiment le point noir pour nous.

 

Manger à Touba

Alors là comme je vous disais les portes sont ouvertes ! Il ne faut pas être difficile, les plats sont sénégalais : au dîner la veille j'ai découvert le "touffé" (ragoût de boeuf sauce pommes de terre), au petit-déjeuner le "lakh" (mil mélangé à du yaourt sucré). La cuisine sénégalaise se découvrant chez l'habitant, vous pourriez goûter des plats que nous n'avez jamais vu à la carte dans les restaurants Dakarois. Dans une cour on m'a aussi servi un plat de pâtes aux pommes de terre. Le soir c'était aussi repas de fête chez les marabouts. Concrètement je n'ai pas essayé mais à priori il est possible de s'inviter. Néanmoins vous trouverez des marchands de fruits partout, l'eau en sachet est distribuée à certains endroits, sinon Kirène met des points de vente aussi dans la rue. Pour le reste, si vous êtes en voiture vous pouvez monter quelques gâteaux, du pain, des boîtes de conserve, et surtout des bouteilles d'eau, ne serait-ce que pour faire votre toilette !! Et n'oubliez pas votre cuillère pour le cas où vous partageriez les repas à la gamelle ....

 

La sécurité à Touba

De nombreux gendarmes ont été déployés à Touba et à part le vol vous ne risquez rien à priori. Faites attention de ne pas porter de bijoux, mettez argent et portable dans une poche bien fermée, gardez votre sac avec vous, ne restez pas seul (il faut mieux être accompagné) et il ne devrait rien vous arriver !

 

Que mettre dans vos affaires ?

On en amène toujours trop c'est certain. Si vous êtes en voiture ce n'est pas un problème. Prévoyez au moins :

Une tente ;

Une lampe torche (à moins que vous n'ayez l'option sur votre téléphone) ;

Une cuillère (pour partager les repas) ;

Une petite bouteille d'eau que vous remplirez avec l'eau des sachets (ou le bidon si vous êtes en voiture) ;

Un gel anti-bactérien ;

Des tongs et des chaussettes (au moins 3 paires) ;

Du papier toilette et des kleenex ...

vos affaires de toilette et de quoi vous changer.

Ultra compact !

 

Pour ma part je rapporte de nombreux souvenirs de chants, de danses, de ferveur et de joie. D'explications aussi, chaque rencontre  étant prétexte à enseigner le principe du Magal et les bases de la religion mouride. 

 

 

 



13/11/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 907 autres membres