Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Entre réveillon et ... Réveillon !

 

Kitchen Corner ...

 

 

Une dédicace particulière pour nos amis, ceux que nous avons eu le plaisir de réunir chez nous pour le Réveillon du 31 décembre 2010, et pour les réveillons à venir qui promettent tant de retrouvailles !

 

Donc, un grand merci à Anne-Laure ( Caroline et Estelle) et à son courage, à Magalie et Cédric qui m'a invitée à écrire cet article ("c'est ce qu'il manque à ton blog" !) et qui viennent de loin  (avec Marc et Célia), à Sabine et Jean-Marie, que nous avons rencontré pour l'occasion, à Julien, esseulé sans son double resté pour les fêtes en Afrique, et à Sylvie et Gérard pour leur visite inattendue avec Laure !

 


 

Du réveillon on se fait tout un plat, on imagine des tas de choses, vêtement, coiffure, lieu et dîner...

Chez les français, c'est surtout le dîner d'ailleurs, et toutes les promesses savoureuses dont il est porteur, moment de débauche gastronomique et après, il faut bien le dire, de crises de foie carabinées !

En espace privé, intime, réunissant une poignée d'amis, le Réveillon (avec un grand R) promet une ambiance certes teintée de nostalgie mais tellement plus chaleureuse. Observer les autres, admirer et encourager le chemin qu'ils ont fait, se promettre plus de nouvelles pour l'année à venir, rire des petits travers des autres, sans méchanceté, pour se rappeler que nous sommes tous pareils, et que nous restons des amis, toutes ces petites choses crèent une atmosphère spéciale et précieuse indicible.

 

Le kitchen corner, c'est d'abord un endroit perso., aménagé à notre idée, fonctionnel ou décoratif, moderne ou vieillot.

 

Le kitchen corner c'est aussi cet endroit stratégique de la maison, un lieu de fumets et d'imagination créatrice, celui où l'on se rencontre autour d'un bon plat à cuisiner, d'une table à mettre, celui où les langues se délient et libèrent des vérités et des saveurs.

 

C'est enfin le coin des copines, celui où l'on discute de tout, de rien, ou de faits plus graves, que ce soit en préparant le repas ou autour d'une tasse de thé ou d'un bon expresso, un endroit convivial, calfeutré et ouvert à la fois, aux placards fourre-tout et idées cachées.

 

Ce kitchen corner, au réveillon, est un lieu de retrouvailles, de papotages. Une, deux, trois amies que l'on revoit une fois par an autour d'un bon plat qui mijote, des souvenirs qui remontent, parfois déséagrables mais le plus souvent marquants et inoubliables, un retour brutal à la réalité à la vision des enfants dans nos jambes et des hommes, en bas, ouvrant les huîtres ou rentrant du bois.

 

Ambiance festive qui réunit plusieurs familles de plusieurs générations auxquelles se mêlent de jeunes couples ou une maman célibataire, la magie de Noël permet des retrouvailles inopinées que l'on n'aurait pu espérer et dont il faut se remplir de souvenirs pour les années à venir.

 

Et je vois .....

Un bébé assis par terre léchant les parois d'une casserole de chocolat ayant servi à la préparation de la bûche maison, ma copine s'inquiéte pour sa génoise alors qu'elle ne maîtrise pas ce four traditionnel, une autre préparant le dîner des enfants, et moi autour de mes pommes de terre maison, transpirant au-dessous de la hôte, j'observe amusée la scène, cuisine transformée, vaisselle sale et éparse où projections de chocolat et de mayonnaise se confondent.

Je vois encore, et encore, les yeux brillants des enfants, des étoiles plein le ciel froid, les plateaux d'huîtres prêtes à être mangées !

 

Et j'entends ...

L'énervement des enfants s'époumonnant autour d'une console de jeux, un papa pestant contre les noeuds des cheveux de sa fille, et sur la boucle d'oreille que le peigne a enlevé, une table dont le verre se casse alors qu'on la penche un peu trop et ... l'aspirateur qui tente d'en ramasser les débris.

 

Je sens ...

Mes fameuses pommes de terre dont la fumée diffuse l'odeur dans la maison, le parfum des marrons et du fromage libéré de son emballage, celui, plus fruité d'une de mes amies qui vient de se laver, ou la douce odeur des cheveux de ma fille.

Et je sens aussi mes articulations se liquéfier au contact du vin blanc qui me fait toujours le même effet !

 

J'imagine, enfin ...

Le dîner à venir, le plaisir d'une conversation tant attendue, et celui des jours à venir, toujours dans la même ambiance joyeuse, quoi que légèrement plus fatiguée, autour d'une partie de cartes, tout en dégustant du chocolat au piment alors qu'un deuxième groupe se bat au GRAND TURISMO !

 

Puis, plus prosaïque, je suis triste car c'est finit, et je range, et je jette ...

Tous ces cadavres de bouteilles, tous ces déchets de fruits de mer, tous ces paquets vides, papiers et emballages, tous ces déchets de festins achevés avec la fin de l'année ...

 

 


 

Un Kitchen corner, nous en avons tous un, différent, sans doute aussi convivial, où les filles s'échangent des recettes de cuisine ou des astuces de ménage, des ragots ou qui sait ?? Tout un tas de choses bien sûr à partager !

 

 

 

 

 



02/01/2011
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 924 autres membres