Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Dakar - les Expositions, conférences, "causeries", débats, dédicaces, films, workshops, rdv littéraires, etc.

Pour compléter cet article sur d'autres évènements en cours : le Grenier de Kibili

 

 


 

17022422_1353097058085052_1131012439401253009_n.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le prix HARAMBEE France

logo petit Haram. fran (2).jpgConcours de vidéos documentaires et vidéoclips - Date limite de participation : le 30 septembre 2017 - Informations

 

 

BOURSE FORMATION MUSICALE  (Cultura Dakar)

L’École Supérieure de Musique Reina Sofía publie ses bourses de formation musicale d’excellence. Les musiciens sénégalais peuvent y présenter leurs candidatures !

L’École Supérieure de Musique Reina Sofía est un Centre de haute formation professionnelle dirigée aux jeunes musiciens. Des nationaux sénégalais qui étudient du piano, violon, viola, violoncelle, contrebasse, hautbois, cor, clarinette, fagot, flute ou chant peuvent s’y candidater !

Toute l’information (en espagnol) sur cette convocation ce trouve sur ce document (voir pages 40 – 44) et le site Web : https://www.aecid.gob.es/es-es/convocatorias-tramites-servicios/Paginas/DetalleProcedimiento.aspx?idc=258.

La date de dépôts des candidatures est du 16 au 26 mai 2017.

 

 

 unnamed.png

 

Le Fablab Defko Ak Nëp en partenariat avec la Fondation Orange invite les jeunes sénégalais makers, innovateurs, étudiants, sportifs ... à participer au concours « I MAKE 4 MY CITY » !
Cette année le défi est de proposer un objet, une application, un prototype ou une solution pour rendre accessible le monde du sport aux personnes qui en sont exclues.
A vos méninges ! Vous avez jusqu’au 20 Mai 2017 pour soumettre vos candidatures ! 
Pour tout renseignement ou pour proposer un projet, contactez nous par mail à contact@defkoakniep.org 
ou venez rendre visite à l’équipe du Fablab Defko Ak Nëp (Villa N°1695 Sicap Liberté II). Ils seront là pour vous accompagner.
Les trois primés de ce concours international seront gratifiés de la somme de 15 000 € chacun et seront invités à Paris pour recevoir le prix.

 


 

A Saint-Louis

 

afrodecolonial-fr-724x1024.jpg
 

 FeC2017_expoDjibrilSY invitA6.jpg

 

11146393_848007658603853_516648469922589652_o.jpg

Saint-Louis s'apprête à tenir sa huitième édition du Festival d’art contemporain, Le Fleuve en Couleurs. L'ouverture des expositions aura lieu le 14 avril et elles se prolongeront jusqu’au 14 mai 2017.

Cette manifestation artistique est organisée par Pava, association pour la Promotion des Arts Visuels d'Afrique, qui organise chaque année ce festival. Une année sur deux il revêt le label de Grand Off de la Biennale des Arts. Ainsi, l’année prochaine, le Fleuve en Couleurs sera officiellement intégré au Dak’art.

Cette manifestation dans la belle Cité existe depuis 2009, année de la célébration des 350 ans de Saint-Louis. Il est entièrement soutenu par des mécènes et des sponsors.

Cette année, la fête sera belle : 30 lieux d'expositions pour 70 artistes sont inscrits pour cette édition ! Les expositions se dérouleront en majorité sur l'île historique mais également à Guet Ndar, Ndar Toute et Sor.

Saint-Louis a toujours été est une ville de rencontres et de partage et ici, le Fleuve en Couleurs s’épanouit, d’année en année. Des artistes du Sénégal et de l’étranger, de renommée internationale et de jeunes talents se cotoient. On peut citer parmi les artistes : Soly Cissé, Djibril Sy, Serigne Mbaye Camara, Mayemba venu spécialement de RDC pour exposer, Anne Jo Brigot, Adama Boye, Jarmo Pikkujamsa venu de Finlande et bien d’autres…. Le Fleuve en couleurs accueille également quelques designers : Agathe Derycke, designer textile française qui exposera au Camée, Joëlle le Bussy, créatrice sénégalaise de meubles et objets, Galerie Arte.

La population saint-louisienne est actuellement en train de se mobiliser pour ce prochain événement en mettant à disposition des espaces.  Le CRDS, des galeries d’art et lieux culturels (Galerie Ethiopiques,  Galerie Arte, Mame Thiout, Galerie Tesss, Mermoz, Keur Fall, Galerie de l’Agneau Carnivore), des lieux culturels mécènes (Les Comptoirs du Fleuve , l’ex Palais de la Mauritanie), des bâtiments administratifs classés (le Rognat), des hôtels (la Résidence, la Saint-Louisienne, le Siki, Keur Dada, La Poste), des restaurants (la Kora, le Flamingo) des maisons d’hôtes (Jamm, Au fil du Fleuve), des instituts culturels (Centre Culturel Régional Abdel Kader Fall, Institut Français, Maison Waaw), un musée (Conservatoire le Camée), une styliste (Rama) , des ateliers d'artistes (Khossé, Meissa, Ces Ras), des écoles, des demeures particulières (le Patio Saint-Louis) accueilleront  des expositions d'artistes émérites ou de talents émergents.

Depuis 8 ans, exposer à Saint-Louis est devenu un must et les artistes ne manquent pas ce précieux rendez vous pour accrocher leurs œuvres sur les cimaises occasionnelles des murs de lieux historiques classés mis à leur disposition durant un mois. Ils puisent également dans cette belle ville une grande source d'inspiration et viennent souvent en résidence -workshops- artistique pour se ressourcer et créer, tel le peintre Chahab, venu d’Iran pour y préparer son exposition.

Pour leur plus grand bonheur, les visiteurs  contempleront les œuvres et les intérieurs des demeures ouvertes spécialement à cette occasion ; Saint-Louis est un véritable écrin culturel abritant une nouvelle créativité. 

 Informations : 252 quai Henry Jay, Saint-Louis, tel 33 961 60 26 et sera mis en ligne à partir du 10 avril sur le site www.lefleuveencouleurs.com

 

 


 

Dakar - Les workshops, ateliers, formations

 

 

TOPOGRAPHIE DE LA VILLE - UNE APPROCHE CREATIVE DE DAKAR

Goethe Institut : Restitution et lancement du magazine le 28 avril 2017 à 17h30

 

 

 

 

 


 

Dakar - Les films (et projections débats) !

 

17814393_285915405152788_780359273409106242_o.jpgSortie nationale du film ''Félicité'' en Afrique.
Le 09 mai 2017 à Sorano à partir de 19h.
Synopsis: Félicité, libre et fière, est chanteuse le soir dans un bar de Kinshasa. Sa vie bascule quand son fils de 14 ans est victime d'un accident de moto. Pour le sauver, elle se lance dans une course effrénée à travers les rues d'une Kinshasa électrique, un monde de musique et de rêves. Ses chemins croisent ceux de Tabu.

Egalement à l'Institut français le 10 mai 2017.


 

 

GOREE CINEMA  : site //  Facebook

 

 

Hôtel du Phare

 

 

Je dis cinéma

 

 

Petit Keur

 

Institut Français

/

 

RAW Ciné-club

 

 

Sur la toile de L'Atelier Dakar

/

 

 

Le mercredi au Goethe Institut

 

Mercredi 26 avril 2017 à 19h30

Tous les autres s’appellent Ali

Un film de Rainer Werner Fassbinder (Allemagne 1973/74, 91 Min.). V.O. sous-titrée français.
Emmi, une femme de ménage âgée, aime Ali, un travailleur immigré marocain beaucoup plus jeune qu’elle, et l’épouse. Au début, la famille et les voisins d’Emmi ne comprennent pas ce choix jusqu’à ce qu’ils découvrent les qualités du couple.
En savoir plus : http://bit.ly/2oKAfYe

Prix: Entrée libre //  +221 33 889 88 80

 

 

A Aula Cervantes

/

 


 


 

Dakar - Les conférences, tables rondes et rencontres à venir

 

 

Cycle de conférences du RAW MATERIAL COMPANY

RAW Académie Session 2
"Angazi, mais j’en suis sûr" -  Sous la direction de Chimurenga

Télécharger

 

 

AUTOUR DE LA PHOTOGRAPHIE

Rencontre avec Siaka TRAORE le jeudi 04 mai 2017 à 18h au Goethe Institut

 

 

 

 


Les rencontres littéraires, sorties de livre et dédicaces

 

 

 

Cultura Dakar

 

 

L'Harmattan Sénégal

 

 

Litter'Ataya

Rencontres littéraires à l'IAM (Institut Africain de Management) à Mermoz - Gratuit

 

 

Cafés littéraires au Goethe Institut, au coeur de la littérature

 

 

 


 

Dakar - Les "causeries" à venir

 

  • Les Green Talks

Ecofund avec l'Institut des Métiers de l'environnement et de la métrologie (IMEM) présente chaque dernier mercredi du mois les "Green talks".

Sac plastique ou sac papier ? Pas si simple ?!? Au Sénégal, pays envahi par les déchets plastiques, la lutte semble perdue. Le Sénégal souvent qualifié d’exemplaire et d’avant-garde dans la sous-région est en retard : ses pays voisins, la Mauritanie et la Côte d’Ivoire ont déjà adopté des lois interdisant les sachets plastiques. Qu’est-ce qui empêche le Sénégal de suivre l’exemple de ses voisins ? Son industrie plastique avec ses milliers d’emplois ?

Les débats proposés par le projet « Green Talks » tourneront autour de cette question. En présence du représentant d’une administration locale, et le Professeur Adams Tidjani, fondateur de IMEM et Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar UCAD, expert sur le sujet.

Le but est de pouvoir entendre toutes les parties et de faire émerger des solutions qui impliquent tant le secteur privé, que les populations et les autorités publiques.

https://www.facebook.com/Ecofund cs_INTERRO re...

Mermoz Extension Lot n°26 (VDN près de l'imprimerie Graphiplus), Dakar
Tél. : (221) 33.825.29.25

 

 

 

  • Les causeries de NYARA

 

 


 


 

Dakar - Les expositions en cours

 

 

En cours / A venir

 

 17814630_438911573110392_4675004356955097605_o.jpg

 

17855114_1502318076447264_2899719519897586388_o.png

 

 

 

17862515_1340256896021145_9215954345364093636_n.jpg

 17855303_1373045262740987_3059817898286936870_o.jpg

 

arton611-5416c.jpgToujours en cours - à partir de 12ans

 

 

 

17523302_1325054480913140_73565943466522057_n.jpg

 

 

Le dernier village - Jusqu'au 05 mai 2017

Entre 2012 et 2014  la photographe berlinoise Sylvia Forsten a consacré son travail aux villages au sud (Forêt-Noire) et à l’Est de l’Allemagne (Brandebourg).
Les fermiers des villages de la Forêt-Noire qui  pendant des siècles vivaient de l’agriculture et de l’exploitation forestière ont vécu un changement profond durant les cinquante dernières années, beaucoup ont dû quitter leurs fermes. À la recherche d’emploi, de nombreux jeunes ont tourné le dos au village et se sont reconstruits une nouvelle vie en ville.
La photographe a exploré la piste de ces changements et présente à travers une série de textes et de photos individuelles les conditions de vie en milieu rural.
Le vernissage de l'exposition aura lieu le 23 mars à 18h30.
« Le dernier village » est un projet du Goethe-Institut qui traite des questions d'urbanisation et de rurbanisation en Allemagne et au Sénégal. Dans le cadre de ce projet une conférence, un workshop ainsi qu’une projection seront organisés au courant du mois d’avril.

Entrée libre +221 33 889 88 80 //

 

 

unnamed.png

 

 

 

 

A Gorée : REGARDS SUR COUR du 29 avril au 1er mai 2017 - dossier de presse à venir

 

 

4-15-192x0.jpg

Dapper expose à Gorée - Regards sur cours

La Fondation Dapper se réjouit d'être un partenaire privilégié de la onzième édition de Gorée – Regards sur cours en présentant deux artistes de renommée internationale, dont le travail est en parfaite résonance avec le thème de la manifestation : «L'eau et l'ailleurs».

La démarche unique de Jason deCaires Taylor est donnée à voir à travers Silent Evolution, un montage vidéo projeté sur un écran géant installé sur la place du marché des Jeunes Filles (29 avril-1er mai). Par ailleurs, sur une autre place, les photographies de Nyaba Léon Ouedraogo (29 avril - 28 mai) nous font découvrir le quotidien de ceux qui vivent sur le fleuve Congo.

Du 29 avril au 18 mai 2017

 

 

 

 



19/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 769 autres membres