Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Dakar - les Expositions, conférences, "causeries", débats, dédicaces, films, workshops, rdv littéraires, etc.

 

 

 

Bientôt :

22859859_1570396399683718_1431159041883683817_o.png

Le MuPho : à l’initiative d’Amadou Diaw et sous la direction artistique de Salimata Diop ouvrira dans quelques jours à Saint-Louis le MuPho, autrement dit le premier Musée de la Photographie au Sénégal. C’est une nouvelle plus qu’excellente. « Sa première mission est de devenir un centre d’archives photographiques. Il s’agit de recueillir, d’inventorier, de restaurer et de promouvoir et de disséminer les œuvres photographiques anciennes de Saint-Louis, de sa région et du Sénégal, dont beaucoup existent actuellement au sein de collections privées méconnues. Il s’agit de rendre à la ville de Saint-Louis sa place légitime historique de portail entre Europe, Amérique et Afrique, et de berceau de la photographie africaine ». Mais il est aussi conçu comme un lieu de vie et un carrefour culturel, voué à l’éducation et au partage, présentant des expositions de photographies anciennes et contemporaines. Il ouvrira ses portes le 25 novembre 2017 à l’aube du Forum de Saint-Louis - Sénégalmetiss


 

 


 

 

 

21728160_523061504693459_3033715476702510854_n.jpg

 

 

Pour compléter cet article sur d'autres évènements en cours : le Grenier de Kibili

 


 

Appels à projets

 

 21557720_1887341808196370_3162393928898004392_n.jpg

 


 Appels à candidature

 

 

 

 

 


 

A Saint-Louis

 

 

 22140855_1403872523015686_2293294251652464409_n.jpg

 

 

 


 

Dakar - Les workshops, ateliers, formations, appels à résidence

 

 

 

20914240_1945066362401442_7407636121392766188_n.jpg
 


 

Dakar - Les films (et projections débats) !

 

 

 

 

La boîte à idées

 

 

GOREE CINEMA  : site //  Facebook

 

 

 

Passion ciné

Passion BD organise des soirée ciné-dîner et des soirées ciné-débat :

 

22196305_1746885585614695_3310348996033401481_n.jpg

 

 

 

 Ker Thiossane

 

 

Hôtel du Phare

 

 

Je dis cinéma

 

 

Petit Keur

 

  • Mercredi octobre 2017 à 20h30

 

 

Institut Français


 

  

RAW Ciné-club

 

 

Sur la toile de L'Atelier Dakar

/

 

 

Le mercredi au Goethe Institut

  

  • Le mercredi 

Langue: en français // Entrée libre // +221 33 889 88 80 // 

 

 

 

A Aula Cervantes



 

SUNUCINEMA_FLYER_VERSO-722x1024.jpg

 

 


 


 

Dakar - Les conférences, débats, tables rondes et rencontres à venir

 

 

 

carte invitation.jpg

 

programme.jpg
 

 

Conférence publique avec Olivier Cachin, journaliste, écrivain et conférencier  
Mercredi 29 novembre 2017 à 17h30 au Raw Material Company 
La culture hip hop a vu le jour à New York au milieu des années 1970. Le rap français se caractérise par une vision plus sociale, plus narrative que le rap américain. Cachin propose que nous discutions de l’évolution de cette culture, en France et aux USA, depuis ses débuts jusqu’à nos jours ; de ses ramifications sur le continent africain, de l’évolution de son contenu textuel et de son influence sur la société.



Conférence publique avec Ayesha Hameed, universitaire et chercheuse à
Goldsmiths University, Londres

Vendredi 01 décembre 2017 à 17h30 au Raw Material Company 
Hameed nous invite à envisager de possibles vies après la mort de l’Atlantique Noire: dans les migrations maritimes contemporaines criminalisées, dans les environnements océaniques, sur les pistes de danse et les sound system afrofuturistes, ainsi que dans l’espace extra-atmosphérique.
 
 
Diasporadical Trilogia avec Blitz the Ambassador, musicien et cinéaste
Mercredi 06 décembre 2017 à 17h30 au Raw Material Company 
Diasporadical Trilogia observe la fragmentation de l’identité diasporique africaine à travers une lentille magico-réaliste. Cette installation multisensorielle est un examen des migrations forcées, des constructions spirituelles et de genre du XXIe siècle.
 
 
Restitution publique des participants de la Session 3 dans le cadre du Partcours6 en collaboration avec Amadou Fall Ba, activiste et producteur culturel 

Vendredi 08 décembre 2017 à 17h30 au Raw Material Company

 

 

 

21949767_697643413763362_6800761559275282907_o.jpg

START-UPS & NOUVELLES TECHNOLOGIES] Le LEXAFRIKA SUMMIT 2017 rassemblera, les 24 et 25 novembre 2017, à Saly (Sénégal), l’ensemble des start-ups, fondateurs, investisseurs et dirigeants passionnés par la croissance, l'innovation et convaincus du potentiel de l’ecosystème digital africain - Facebook

 

 

 


Les rencontres littéraires, groupes de lecture, sorties de livre, dédicaces etc

 

 

 

Cultura Dakar

 

 

L'Harmattan Sénégal

 


 

IAM

 

 

 

Cafés littéraires au Goethe Institut, au coeur de la littérature

 

 

 

 

 

Institut Français

 

 

 

 


 

Dakar - Les "causeries" à venir

 

 

  • Les Green Talks

Ecofund avec l'Institut des Métiers de l'environnement et de la métrologie (IMEM) présente chaque dernier mercredi du mois les "Green talks".

Sac plastique ou sac papier ? Pas si simple ?!? Au Sénégal, pays envahi par les déchets plastiques, la lutte semble perdue. Le Sénégal souvent qualifié d’exemplaire et d’avant-garde dans la sous-région est en retard : ses pays voisins, la Mauritanie et la Côte d’Ivoire ont déjà adopté des lois interdisant les sachets plastiques. Qu’est-ce qui empêche le Sénégal de suivre l’exemple de ses voisins ? Son industrie plastique avec ses milliers d’emplois ?

Les débats proposés par le projet « Green Talks » tourneront autour de cette question. En présence du représentant d’une administration locale, et le Professeur Adams Tidjani, fondateur de IMEM et Professeur à l’Université Cheikh Anta Diop à Dakar UCAD, expert sur le sujet.

Le but est de pouvoir entendre toutes les parties et de faire émerger des solutions qui impliquent tant le secteur privé, que les populations et les autorités publiques.

https://www.facebook.com/Ecofund cs_INTERRO re...

Mermoz Extension Lot n°26 (VDN près de l'imprimerie Graphiplus), Dakar
Tél. : (221) 33.825.29.25

 

 

  • Les causeries de NYARA

 

 

 


 

 

Dakar - Les expositions en cours

 

 

 

En cours / A venir

 

 

 

 

23215569_10156320814724672_4798658114338808598_o.jpg23157451_10156320815989672_1236336287615771258_o.jpg

 

22853430_10102288387989289_3397717312040084269_n.jpg

Cette exposition est consacrée à l'un des premiers magazines féminins paru en Afrique francophone et produit entièrement à Dakar de 1964 à 1973. Awa, ou Hawwâ’ en arabe, évoque l’étymologie d’Ève, la première femme, la mère de l’humanité. Cette référence mythologique résonne dans le concept du magazine Awa et conforte l’idée qu’il ait pu être dès sa création une matrice, un format éditorial d’un nouveau genre.

Ce point d’entrée nous renvoie à l’essence de l'époque des indépendances où tout paraissait réalisable, où l’individu, homme et femme, tous deux ensembles, pouvaient bâtir les bases politiques et sociétales « d’une nouvelle humanité », terme emprunté à Frantz Fanon. S’affirmant dès 1964 comme une revue féminine, ce qui serait aujourd’hui soupçonné de frivolité, Awa s’impose au contraire comme un ouvrage engagé, profond, novateur et audacieux.
Elle traite de questions liées à la pensée critique, à l’engagement politique féminin, à la catégorie de femme intellectuelle, aux inégalités entre les sexes, à l’éducation et au divertissement en Afrique sub-saharienne. Awa est surtout marqué par une liberté de ton que l’on pourrait lui envier aujourd’hui. 
En 2017, cette revue a été numérisée à l'IFAN-Cheikh Anta Diop de Dakar, et elle sera donc disponible pour tous à partir de novembre.

 

 

 

23376360_10155110706023634_3532900597425039571_n.jpg

 

23509396_1731306876882071_1027320123252354180_o.jpg

 

 

La Galerie Arte présente l'exposition "Fin d'hivernage" à partir du 27 octobre 2017 avec Ibrahim Dieye, El Dji et Moustapha Diop. Jusqu'au 02 décembre 2017.

Peinture, dessin, collage.

De 9h à 13h et de 15h à 19h tous les jours sauf le dimanche et les jours fériés.

 

 

 

 

22548942_10213155282970161_2759179119602473944_o.jpg

 

 

  

 

 

21558567_1976386312629605_6654056540524685765_n.jpg

 

 

 

Dans le cadre du Partcours

Artistes : Selly Raby Kane (Sénégal), Ng’endo Mukii (Kenya), Johnatan Dotse (Ghana), le groupe The Nest Collective (Kenya)
Le Goethe-Institut présente « New Dimensions – Virtual Reality Africa », un projet dans lequel la réalité virtuelle (VR) se met au service de la production d’artistes venant du Kenya, du Sénégal et du Ghana. Chacune de ces œuvres offre une approche sur le paysage culturel dynamique, varié et en constante évolution de l'Afrique contemporaine. Quatre productions emmènent le spectateur dans un environnement virtuel et interactif. L’œuvre « Nairobi Berries » de la photographe kenyane Ng’endo Mukii montre des images surréalistes de Nairobi, soutenus par un récit lyrique. « Esprit Robot » de l’écrivain de science-fiction ghanéen Johnatan Dotse, nous fait découvrir le Chale Wote Street Art Festival à Accra. La styliste sénégalaise Selly Raby Kane nous guide dans Dakar grâce à une vidéo à 360 ° où l’on voit la ville au travers des yeux d’une petite fille. Le groupe kenyan « The Nest Collective » créé une vidéo interactive où les Africains quittent la terre pour fonder une nouvelle colonie.
« New Dimensions – Virtual Reality Africa » est un projet d’Electric South et du Goethe-Institut, présenté à la Berlinale 2017.
Vernissage le vendredi 8 décembre à 18h
Exposition du lundi 04 au samedi 16 décembre 2017
Horaire d’ouverture :

Lundi au jeudi 10h à 14h et de 15h à 17h
Vendredi 10h à 13h
Samedi de 10h à 13h

 

 



19/01/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 898 autres membres