Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

Billet n°18 // Prévention quant à la noyade au Sénégal // octobre 2016

Vous partez pour un pique-nique à la plage et vous avez choisi celle du Lace rose : sable blanc, horizon plage à perte de vue, vous vous réjouissez à l'avance de faire trempette. Quand vous arrivez sur cette belle plage mais qu'à quelques mètres de vous une voiture est arrêtée avec un militaire à côté et des personnes étrangères comme vous, effondrées. Quand vous apprenez que là où vous comptiez vous baigner dans moins d'une heure, deux personnes viennent de se noyer. Vous regardez vos enfants, et vous paniquez.

 

Un sujet bien triste mais qu'il faut aborder suite à la noyade accidentelle le weekend dernier d'un jeune couple de français en voyage de noces alors qu'il se baignait à la plage au Lac rose.

Les noyades au Sénégal, on en parle peu car elles touchent généralement plus les sénégalais que les étrangers donc malheureusement on s'en préoccupe moins ;  peut-être aussi parce qu'on a tendance à penser que c'est "pour les autres".

Et pourtant il faut savoir que tous les étés on déplore de nombreux cas de noyades à Dakar notamment au niveau de la plage de Yoff BCEAO et sans doute ailleurs aussi. L'océan, à cet endroit, est particulièrement mauvais à cause des baïnes, ces trous d'eau qui en cas de courants contraires peuvent vous déstabiliser et en quelques minutes vous envoyer assez loin pour que vous paniquiez, vous fatiguiez et vous noyiez.

Pendant l'hivernage, certains endroits sont "surveillés" par des Sauveteurs (à Ngor, à Yoff aussi), mais en dehors de ces zones et de cette période, plus rien, pas même un panneau avertissant des risques de la baignade, surtout en marée descendante.

Et pourtant les belles plages sont nombreuses et l'envie ne manque pas de s'éloigner un peu des chemins battus : la plage du Lac rose, en plus d'être mythique (l'arrivée du Paris-Dakar) est généralement quasi déserte et reste donc un attrait majeur au niveau balnéaire.

 

Aucune alerte spéciale et pourtant ... on nous a dit que le guide au Lac rose avait prévenu ce groupe de vacanciers du risque de se baigner en marée descendante. Avertis mais inconscients ... on ne saura jamais ce qui s'est passé pour que les deux amoureux meurent ensemble aujourd'hui, mais dans pareil cas on imagine que si l'un a été en difficulté, l'autre a essayé de l'aider au risque de sa vie.

 

On vous exhorte donc à être très prudent, à l'instar de mon amie qui me disait que récemment encore elle a plongé pour rattraper un enfant emporté par le courant, faites attention aux vôtres, car même dans 30 cm d'eau ils peuvent être emmenés.

Et quant à vous, pensez à eux avant de vous baigner : regardez le sens des vagues (et surveillez les courants contraires), estimez leur force, évitez la marée descendante et surveillez-vous les uns les autres.

 

On ne va pas en faire une psychose, mais pour que ce drame ne se reproduise pas, parlons-en autour de nous et soyons prudents.

 



31/10/2016
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 855 autres membres