Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

BIEN manger africain à Dakar : dibi cochon, thiep, soupe de pattes de mouton, ETC !

Quand on me croise dans la rue ça ne se voit pas et pourtant je suis une petite fille d'Abidjan et si mon sang est moins français qu'européen et asiatique je suis sensiblement ivoirienne à l'intérieur. Toubab noire pour ceux qui me connaissent depuis longtemps, je continue à traîner mes pieds sur le sol africain et mes enfants ne sont que la cinquième génération à y vivre !

Elevée à l'alloco, aux oranges vertes juteuses tout juste pelées dans la rue, aux chips de banane grillées, pas une semaine sans garba (morceau de poisson frit avec oignon et piment sur lit d'attiéké) !

Mais avec 40 années passées en Afrique, l'adolescente qui fréquentait les boîtes de nuit de Yopougon et qui refaisait le monde à la lueur d'un lampadaire jusqu'à 5h a bien changé.

 

Sauf pour ce qui est de mon goût pour la cuisine africaine (j'ai bien dis cuisine, pas insectes - petite pensée pour mon amie Sandra qui veut me faire goûter les chenilles, alors ça ma vieille, tu n'es pas prête de m'attraper ...).

Et autant dire qu'après avoir posé mes fesses dans presque tous les maquis Abidjanais (j'ai bien dis "presque" non ?) il fallait bien qu'à Dakar aussi je tâte le terrain. Et on partait de loin. Le tour a été vite fait ! Alors bien sûr, ici on ne trouvera pas de queue de porc sauce graine, ou d'ecargot sauce claire, et la cuisine sénégalaise se réduit en façade (c'est bien dommage) à manger du thiep (riz-poisson), du ceebou-yap (riz-viande), du yassa (poulet ou poisson sauce oignons-citron), du cébon (poisson grillé) ou du soupou kandia (mollusques et poissons sauce gombo). Je vous conseille d'ailleurs de ne pas quitter le Sénégal avant d'avoir fait ami-ami avec des sénégalais qui vous auront invité à manger chez eux des plats qu'on ne trouve pas sinon - poisson à la Saint-louisienne, caldou, riz aux niebés, etc.

 

Bon, donc vous l'aurez compris, à Dakar, pas d'alloco dans la rue, pas de banane plantain grillée aux arachides, pas de pain-brochettes au maggi et kankankan. Mais, bon, on investit dans une poêle à frire (ou une friteuse pour les fainéantes comme moi) et on frit soi-même ses plantains, ou on va chez les copines qui en font plus souvent !

 

Malgré la présence d'une forte diaspora africaine, il a fallu attendre quelques années avant que ne s'ouvrent enfin de bons restaurants africains.

Et donc on commence à voir émerger de supers bons endroits pour manger VRAIMENT africain et pas juste des plats édulcorés à l'européenne.

 

Et même, de temps à autres (là je lâche le morceau, mais je ne vais pas tout vous dire non plus - pour cela rapprochez vous des congolais, cap-verdiens, etc - entre autres ...) certains se regroupent le dimanche pour des journées 'ambiancées' parfumées de bonnes odeurs de grillades de cochon  !

 

Et parce qu'il en faut pour tous les goûts, je vous propose aussi dans cette liste un petit choix de dibiteries, traiteurs, maquis et cantines, ainsi que les endroits où l'on peut acheter des sandwichs "sénégalais" !

Donc, posez-vous un peu, prenez le temps de bien lire cet article (je dirais même mieux, de l'imprimer et de le garder bien en vue !) puis partez à la découverte du vrai bon goût de la cuisine africaine ! Hep, ce sont là mes bons plans, mais si vous en avez aussi, envoyez-les nous, on ira voir, et on les rajoutera peut-être à cette liste !!

 

PS : le tangana est une "petite cantine de rue" généralement fermée à la vue des passants par des voiles (mais pas toujours), où l'on sert le petit-déjeuner et/ou le déjeuner. Vous n'y trouverez pas des frites mais des sandwichs, du café, et un petit choix de plats locaux le midi pour ceux qui servent - à  ce titre Souleymane, un lecteur rencontré grâce au blog, vous propose de lire cet article sur les tanganas et le BANTAYA en particulier, écrit par un écrivain sénégalais (je vous invite d'ailleurs à lire son livre : Terre ceinte).

 

 

  • A Ouakam

Le BOURGEOIS – Maison orange face Case des tout-petits // 33.860.56.02 – Cadre simple dans une arrière cour de maison au toit de tôle avec bar et Tv - on peut aussi y commander à toute heure de quoi manger : viandes braisées de poulet ou de cochon, ou poisson grillé, attiéké, alloco, frites, etc.

Pas de menu, on paye  le cochon au ½ kilo ou au kilo, le poulet entier, demi ou quart, poisson entier. Prix très corrects, compter 4 000 cfa/Kg de cochon avec accompagnement, 3 000 cfa le ¼ de poulet avec accompagnement – Commandez en arrivant, c’est long, et mettez vous bien d’accord sur la quantité et les prix avant de commander !

 

L’AWALE – Dans la même rue que le Bourgeois, à quelques mètres en face (attention le panneau est effacé) – cadre plus agréable mixant bar couvert et espace extérieur – ½ plat porc à 3 000 cfa avec attiéké ou alloco ou frites / ½ poulet à 3 000 cfa et soda à 600 cfa – Les bières sont entre 1 000 et 1 200 cfa le GM de Gazelle et de Flag – Le soir, ambiance pub, musique très forte et clips sur écran, beaucoup de monde donc délai d’attente ++ mais bonne ambiance – 33.860.85.60 -  (depuis la rédaction de cet article il semble qu'il soit actuellement fermé (temporairement ?)

 

CHEZ CARO – Le bon goût  - dans la rue de la Brioche Dorée – Ouvert normalement de 10h à 23h tous les jours mais si vous trouvez grille fermée n’hésitez pas à appeler : 77.713.93.57 ou 70.898.15.50 // On y trouve tous les bons petits plats ivoiriens (sauces arachide, graine, gombo, diomblé, feuille), du kedjénou, du garba, foutou et foufou, alloco, attiéké, poisson grillé (à partir de 4 000 cfa) et poulet grillé (entier à 6 000 cfa ou ½ à 3 000 cfa) – cadre propre, cuisine très pimentée, les saveurs ne sont pas les mêmes que celle que je connais mais c’est bon. On peut commander à l’avance.

 

Juste en face de la Brioche dorée à Ouakam, une petite route et à environ 100m une dibiterie tenue par Omar propose des viandes grillées étonnantes : lapin (6 000 cfa/Kg), pigeon (3 000 cfa/pièce), en + du mouton et du bœuf. Sur commande : 77.024.94.94 ou 77.352.86.81 – la viande est réservée au frais donc ne soyez pas surpris de ne pas la voir pendre au crochet dehors ! Ouvert toute la nuit.

 

 


 

  • Au Plateau

 

ZAOULI INTERNATIONAL Willy_Nathalie_Logo-01.png

Spécialités ivoiriennes et plats sénégalais et européens // 90 rue Moussé Diop

(Plateau proche Institut Français) face à Lucha // 33.823.28.03 ou 77.149.11.49

Si on recherche les plats ivoiriens qu'on a eu l'occasion de goûter en Côte d'Ivoire, alors vous ne serez pas déçus, pour le moment c'est le meilleur que j'ai goûté. Les meilleurs poissons et poulets braisés (avec la sauce oignon-tomate), de très bons kedjénous, des sauces graine, attiéké et alloco ! Prix corrects. Pas de parking.

 

Vous trouverez une bonne cantine  (bien cachée) en face de la porte principale de l'Institut Français : au n°104, entre la Bijouterie du Centre et LSI, prenez la porte cochère qui mène jusqu'à un petite cour bien ombragée et aérée où vous pourrez manger un petit choix de plats sénégalais. C'est rapide puisque c'est déjà prêt ! Il y a de l'ambiance, et on dit que le lieu est fréquenté par des intellectuels, c'est pour dire ! Prix variant de 1 200 cfa à 1 700 cfa l'assiette - jus à 200 cfa le verre // Ouvert du lundi au vendredi

 

LE DJEMBE

Pour manger sénégalais : au 56 de la rue Docteur Theze (ancienne rue St Michel) (face immeuble Expresso) ce petit restaurant fait salle comble tous les midis, il vaut mieux arriver tôt, tard, ou réserver ! Plats à 2 500 cfa, 3 000 cfa ou 3 500 cfa (mafé, curry, poulet et poisson braisé, thieboudien, etc...). C'est bon, rapide, pas cher, une bonne adresse à repérer si on travaille dans le coin !

 

 

Chez TATA DESIREE

Une sandwicherie réputée qu'on a testé avec Mélanie ! En fait de sandwicherie il s'agit surtout d'un espace sous parasol où une nuée d'enfants se rue à la sortie des cours !

Néanmoins, on confirme, c'est rustique, on ne s'assoit pas, mais c'est bon. Demandez un pain viande (avec/sans foie) avec ou sans oeuf pour 1 000 cfa. PS : nous n'avons pas été malades ! Ouvert de 5h à 16h tous les jours.

Juste à côté de l'Institution Notre Dame de Dakar (av. Carde), vous pouvez demander on vous indiquera l'endroit.

 

BANTAYA Willy_Nathalie_Logo-01.png

On ne peut pas dire qu'il y a vraiment un nom et d'ailleurs il n'y a pas d'enseigne ni de mot pour décrire cet endroit dont je suis certaine, si vous êtes comme moi, que vous l'adorerez ! Si vous avez connu les maquis et allocodromes ivoiriens, vous adhèrerez au concept. Dibiterie haoussa, brochettes de foie ou de boeuf alléchantes, c'est tout ce qu'on peut manger ici, dans du pain. Des bancs, des barbecues, des murs noirs de fumée, un endroit très très particulier mais justement, nous on adore ça ! Indiscutablement un des endroits les plus sympas pour manger sur le pouce, si on n'a pas peur du monde non plus car c'est petit, fermé, plein .... Une clientèle soi-disant cosmopolite mais nous on n'y a pas vu beaucoup d'étrangers, peut-être le soir ?

Sur Blaise Diagne pas loin de Discover, exactement face à l'immeuble El Malick Sy - Ouvert de 7h à 22h tous les jours - brochettes entre 50 et 250 cfa.

 


 

  • A Sacré-Coeur

 

Le SEOUL II

Pour ceux qui ont connu la Côte d'Ivoire et qui recherchent l'ambiance maquis : on mange dans le jardin, c'est ouvert très tard et on vous sert tard, bref la bonne ambiance. Petit bémol : même si la nourriture s'en approche, on n'est pas encore en Côte d'Ivoire, mais c'est bon. Pas facile de trouver, il vaut mieux appeler et réserver : 33.868.53.62 ou 77.579.78.07 / Sicap Karack Villa n°38 (dans la zone du collège Sacré Coeur).

 

LE TROFET Willy_Nathalie_Logo-01.png

Spécialités ivoiriennes et africaines, ex-aequo avec le Zaouli c'est donc un des meilleurs restaurants de cuisine ivoirienne que j'ai testé à Dakar !!!!! Foutou, placali, soupe aux pattes de mouton et tripes, poisson grillé excellent, alloco comme à Abidjan, allez y les yeux fermés !

Juste un petit souci : pas facile à trouver ! Néanmoins on trouve un plan assez clair sur google // Sacré Coeur (pas loin du collège) - Ouvert du mardi au dimanche // 33.824.63.32 - 77.227.65.80 - 77.646.13.93 // restoletrofet@gmail.com

 


  • A Baobab

 

Le maquis CHEZ TINE LE BENIN Willy_Nathalie_Logo-01.png

C'est un excellent maquis ! Néanmoins je vous conseille d'aller voir la carte et de commander car certains plats ne sont peut-être pas disponibles au menu. Djinkoumé, gari et sauce feuille sont très bons ! A la carte on y trouve aussi de la soupe de pieds de boeuf, du kedjenou, c'est la petite Afrique. Dans un cadre qui pêche un peu par sa simplicité (un effort est fait sur les nappes publicitaires en plastique) et un quartier paisible, le maquis est là depuis 15 ans au moins, on sait pourquoi !

Baobab Sicap, villa 799 // 33.824.46.85 ou 76.689.36.97 ou 77.548.60.56 // demandez le Baobab qui a donné son nom au quartier (il se trouve sur un grand terre-plein de sable qui fait office de parking), et quand vous y êtes c'est simple : laissez le baobab sur votre droite et poursuivez la route goudronnée. Tournez ensuite à la première rue à gauche (elle est en sable), ce sera la 4ième maison sur votre droite.

 

N.GUIRONNET-125758.jpg

N.GUIRONNET-125917.jpg

 

 


  • Aux Mamelles

 

 

LA CALEBASSE

Ce restaurant propose un cadre exceptionnel entre antiquités et animations musicales, tout y est pour vous mettre dans l'ambiance. La carte est un peu juste, c'est bon, c'était bon mais les portions d'accompagnement sont un peu justes.

Ouvert de 12h30 à 22h30. Fermé le lundi. Anti-moustique proposé aux clients - 33.860.69.47 ou 77.590.18.18 ou 77.332.05.83 ou restaurantlacalebasse@gmail.com

 

 

La DIBI TOUBAB Willy_Nathalie_Logo-01.png

Yes, un dibi un peu + cosy même si le décor reste sobre, un espace surtout où s'assoir et où l'on peut arriver tard pour manger. Le samedi avec un orchestre - tarifs très corrects // Dibi poulet, crevettes, cochon, mouton ou calamars avec attiéké et alloco ou 76.527.56.55 ou 77.498.05.75 // Au pied du restaurant La Calebasse aux Mamelles.

 

 

 

 


 

 

  • A Ngor

 

Au niveau du parking des restaurants / hôtels de la plage de Ngor, se trouve une  petite adresse pas chère et bonne à noter :

La Dibiterie Aïcha – Chez Roger, où l’on peut commander à emporter ou manger sur place du poulet (4 000 cfa), du mouton (5 000 cfa/Kg), du foie (5 000 cfa/Kg), des lakhass (ballotins de tripe de mouton farcie d’abats et de viande – 250 cfa/pièce) que l’on ne mange que le soir à partir de 20h. Si vous apportez votre pain, ils vous font votre sandwich ! 77.504.29.88

 

La cantine CHEZ ADJI Willy_Nathalie_Logo-01.png

Fréquenté par les employés des bureaux Onusiens, a déménagé du parking de Ngor à la station Shell, à deux pas (portail rouge à droite de la boutique à côté de Mona Lisa) – Vous pouvez prendre à emporter (apportez vos plats) – je vous conseille d’y arriver avant 13h, ça ouvre à peine mais si vous attendez 13h30 vous risquez de trouver moins de choix ! 5 plats dans la semaine, et des spécialités au jour le jour - 77.120.46.33 - Une endroit sympa où l'on mange bien et pas cher, là aussi je n'ai jamais été malade alors que j'y vais souvent ! 1 000 cfa/plat - Sans doute le meilleur thiep que j'ai mangé à Dakar, et la mafé n'est pas mal non plus !!!!

 

 

Toujours à Ngor, dans la rue derrière le magasin RIP CURL, se trouve une "popote" guinéenne qui vous servira des portions de 50 à 300 cfa le plat en sauce (sauce feuille, mafé ou thiep). Testé.

 


 

  • A Liberté

Traiteur - maquis : DJINKOUME HOUSE Willy_Nathalie_Logo-01.png

Sicap Liberté 6 : Francky est traiteur et il vous livre des plats africains à domicile (spécialités togolaises et ivoiriennes) - nous avons testé et fortement apprécié sa sauce feuille au poisson fumé, ses paniers de riz cuits à la vapeur, son attiéké, les allocos, les sauces gombos, entre autres petites choses ! Appelez-le au 77.568.41.31 ou 70.585.88.93 // sur la contre allée que vous redescendez depuis la Boulangerie jaune, vous verrez la boulangerie Mame Diarra. Juste avant celle-ci, tournez à l'angle à gauche puis garez-vous. Dans la 1ière ruelle à droite, la maison se trouve sur la gauche (la 1ière).

 


Comme je suis une jeune femme assez curieuse (oui oui on s'en doutait n'est-ce pas ?), je n'ai bien sûr pas hésité à goûter tous les pastels et beignets qu'on peut trouver dans les "quartiers" à partir de 17h-18h, et aussi ces petits sandwichs bien sénégalais que l'on trouve dans la rue ou dans les tanganas ! Bon, j'ai quand même laissé de côté le sandwich aux spaghettis (!!!), mais voici quelques petits essais plutôt intéressants :

 

- le pain thon (pinton)

Une spécialités dakaroise qui tient au corps mais il faut bien ça pour tenir toute la journée !

Comme son nom l'indique, il est tartiné de pinton (pâté de thon) et mélangé à des oeufs, de la mayo, etc. Bien riche, bien goûteux, bon, on n'en mangera pas tous les jours quand même !!!

 

- Le pain accra

Heu... non, ce ne sont pas des boulettes de poisson, mais de haricots (niébés), super bons d'ailleurs ! Les petites boulettes sont panées, frites, et mises dans le pain .... alors là aussi on est très vite rassasié !

Pour trouver où acheter cela, essayez en fin de journée vers 18h et sillonnez les quartiers résidentiels type Sicap.

 

Je vous recommande, si vous n'avez pas encore goûté, d'essayer les lakhass, les ballotins de tripes ! A petite dose, c'est pas mal du tout !!!

 

NB : si vous préférez cuisiner par vous-même, voici une rubrique où vous trouverez quelques recettes locales.

 

A suivre, évidemment, on continue de sillonner la ville à la recherche de petits endroits VRAIMENT bons et vraiment AFRICAINS !!

 



04/11/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 769 autres membres