Une vie en Afrique

Une vie en Afrique

5 days in London_Août 2015

 

Et voilà, cet été on a opté pour Londres, nous sommes partis 5 jours et nous nous sommes régalés !! Londres ce n'est qu'à deux heures d'avion de chez nous, donc ça ne dépayse pas trop, enfin presque : le plus dur c'est la langue car finalement, on s'en rend bien compte, c'est plus facile de parler anglais avec des anglophones africains qu'avec des anglais ! Mais si on arrive à capter quelques mots (si possible les plus importants quand même !), on évite de trop passer pour des idiots ...

Deuxième observation : la Livre sterling, le pound, les pennies, tout ça c'est quoi ? Alors que la majorité des européens est passée à l'euro, il faut changer de référence pour passer à Londres, et apprivoiser cette monnaie qui n'indique pas toujours clairement sur ses pièces de quoi il s'agit ... en 5 jours, j'ai à peine réussi à visualiser les pièces d'une livre !

Cependant, les londoniens sont gentils, prêts à tout pour vous aider, et ça change ! Les rues sont propres, pas de caca de chien par terre, et ça change aussi !

Alors oui le temps est changeant, les prix sont élevés, mais Londres n’a rien à envier à Paris, c’est une très belle ville, aérée, moderne, où les bâtiments de verre côtoient sans dissonance les vieux édifices rénovés, et où il fait bon vivre.

Dernière bonne raison pour se motiver : bien que très fréquentée, étrangement, il n’y avait que très peu de files d’attente à l’extérieur des musées et bâtiments phares de la ville, on se demande bien pourquoi en pleine saison touristique. Cherchez l'erreur ...

Allors mettez vos préjugés de côté si vous en avez et allez faire un tour outre-manche, ça rafraîchit les idées et en prime ça permet d'avoir un oeil nouveau sur notre France bien aimée et ses petits défauts !

 

Pour nos trois jours de visite (nous sommes arrivés en fin d’après-midi le J1 et sommes repartis à 14h le J5) nous avons opté pour voir la ville au maximum et si nous avons vus les principaux édifices nous ne les avons pas visités ! L’option Big bus tour nous a permis de découvrir Londres autrement que par ses sous-sols, et de repérer les quartiers qui nous plaisaient le plus pour aller s’y promener ensuite ! On marche beaucoup à Londres et on trouve aussi de jolis petits squares pour se reposer !! Je ne vais pas vous parler des monuments londoniens à voir, documentez vous un peu avant de partir !

J2 : quartier The city of London avec la tour de Londres, les petites marinas cachées, retour par les suais vers le Tower Bridge, puis en face les quais, la Hays Galleria ; avec le métro à la station London Bridge nous sommes remonté sur Hyde Park et avons marché jusqu’à Buckingham Palace puis remontée de Picadilly jusqu’à Picadilly Circus où nous sommes restés jusques tard après avoir mangé à Chinatown.

J3 : métro jusqu’à Notting Hill puis Big Bus tour jusqu’à White Hall (juste après Trafalgar Sq.) : promenade jusqu’à la Tamise et croisière de Westminster à Tower Bridge puis promenade à pied et remontée des quais du côté Bankside avec le Shakespeare Globe, le london eye, the Oxo tower wharf, le théâtre national, etc. Puis Big bus tour de nuit jusqu’à White Hall !

J4 : les quartiers de Covent Gardent et West End + Picadilly av. (M&M’s et Hemleys) + St James (Green Park) + Westminster avec Big Ben et l’abbaye.

Nous avons adoré Londres, son ambiance, ses monuments, et finalement, même si on ne prend pas le temps de préparer son voyage, on parvient très bien à se débrouiller grâce à une bonne signalétique et un bon accueil ! Flâner à Londres est très agréable et on y trouve des boutiques branchées, des cafés tendance, et de très nombreuses librairies cosy !

 

Diverses informations :

En fonction de votre lieu de départ, de votre moyen de transport et de la compagnie que vous prenez, vous arrivez à Londres par différentes portes d’entrée (station Victoria, aéroports d’Heathrow, etc.). Au départ de Biarritz, nous avons opté pour la compagnie RYANAIR (si vous optez pour les compagnies low cost renseignez vous bien sur les conditions, notamment il est préférable d’imprimer à l’avance vos cartes d’embarquement aller et retour car sinon on vous les fait payer, et les bagages sont payants) et sommes arrivés à l’aéroport Stansted. Dès la sortie de l’avion vous trouverez un guichet qui vous donnera les tarifs pour rejoindre Londres, puis des bureaux dans le hall d’arrivée, et enfin la station se trouve au niveau -1. Un super accueil est réservé aux étrangers ! Vous paierez 48£ pour deux adultes pour l’aller-retour, sachant que votre ticket retour est valable plusieurs semaines (se renseigner sur la durée exacte). Un train tous les quarts d’heure. Avec le Stansted express vous arriverez en 45 minutes à la jolie station de Liverpool Street qui dessert train et métro (zone 1). Pensez à conserver votre ticket il vous servira pour sortir de la gare et accéder au hall desservant l’entrée du métro.

 

A Londres, on marche beaucoup car dans l’ensemble les transports sont chers.

Néanmoins, pour circuler, outre l’underground (métro souterrain) et l’overground (ligne aérienne), vous aurez aussi la possibilité de prendre les bus rouges, les taxis (attention, paiement uniquement en espèces), les vélos (même principe que Vélib à Paris), le tram (je ne l'ai pas vu !) et les bus de tourisme qui sillonnent la ville et qui offrent des forfaits 1, 2 ou 3 jours.

C’est quand même un bon moyen de visiter les grandes villes. Plusieurs compagnies se partagent Londres, nous avons personnellement opté pour BIG BUS TOURS (www.bigbustours.com) : multilangues, vous descendez comme vous voulez, vous profitez d’un tour de nuit (2h30 – pensez à vous munir d’une bonne veste et d’un imperméable), de visites guidées, d’une petite croisière sur la Tamise. Tarifs négociables, discutez les prix !!! Vous pouvez payer en avance et débuter quand vous le voulez.

Si vous restez à Londres plus de deux ou trois jours il vaut mieux prendre une carte OYSTER pour les transports, vous l’achèterez dans les gares ou stations de métro (entre autres) : elle est valable pour le tram, le métro, l’overground, et certaines lignes de train. Comme une carte de paiement, vous la créditez du montant que vous désirez et la carte sera débitée automatiquement en passant aux bornes d’accès (si vous regardez bien le montant restant s’affiche à chaque utilisation). C’est moins cher que de payer son ticket à l’unité ; la carte est délivrée sous caution de 5 livres et remboursée quand vous partez (pour cela vous utiliserez les machines automatiques qui se trouvent dans les stations), le montant restant sur la carte est également remboursé. Pas besoin de photo ID. Il faudra mieux utiliser du cash (des livres) pour la recharger dans la mesure où les intérêts sont élevés quand vous utilisez votre carte visa, le mieux est de mettre une bonne somme dès le départ, de toutes les façons on vous rembourse quand vous partez ! Pour information, nous avons utilisé environ 25 livres / pers. pour un séjour de 4 jours. Important à savoir :

  • les londoniens ont défini des créneaux horaires Peak et off-peak, sûrement pour désengorger les stations : vous paierez plus cher si vous circulez entre 6h30 et 9h30 et entre 16h et 19h du lundi au vendredi !!!
  • Les enfants de moins de 11 ans ne payent pas s’ils sont accompagnés par un adulte payant, soit jusqu’à 4 enfants par adulte payant !!!
  • Un système de zones (il y en a 6) existe comme à Paris, pensez-y au moment de réserver votre hôtel : en off-peak, le ticket zone 1 et zone 1-2 est à 2.30 £, en zone 1-3 il sera à 2.80 £ // en peak, les mêmes tickets seront à 2.30 (zone 1), 2.90 (zone1-2) ou 3.30 (zone 1-3).
  • Si vous optez pour le ticket à l’unité, pensez à conserver votre ticket car il sert pour rentrer et pour sortir de la station !

Du coup, attention, pensez à apporter des livres sterling que vous changerez en France car un fort taux d’intérêt est appliqué à chaque retrait et paiement en carte visa. Il semblerait (information à vérifier) que la Mastercard permette de retirer de l’argent sans frais. A titre d’information, pour notre séjour de 5 jours, nous avons retiré 400 euros qui nous ont servi à payer les petites sommes et avons utilisé la carte visa pour les paiements de +50 euros.

 

A Londres, pas facile de trouver des WC, il faudra utiliser ceux des restaurants en consommant sur place. Parfois, ils sont payants, ayez toujours de la monnaie sur vous. Il faut aussi savoir que les pourboires ne sont pas toujours inclus dans l’addition ne soyez pas surpris qu’on vous réclame 10% de l’addition en plus !

 

Petit conseil : apportez un bon imperméable ou votre parapluie, car ils sont chers et on n’en trouve pas partout !

 

Un bon site d’informations qui nous a aidé à nous débrouiller sur place : www.viree-malin.fr/visiter-londres-en-3-jours

Attention cependant, ne réservez pas de billet en ligne, même si les sites vous le conseillent fortement car finalement il n’y a pas tant de monde que ça et surtout, vous risquez de vous faire avoir par rapport au taux de change, voire de ne pas recevoir les tickets payés !! Nous avions payé nos billets de train via le site visitbritainshop, et nous n’avons pas reçu les tickets que nous avons payé 97 euros, soit bien plus cher que le prix sur place qui était de 48£ !! Heureusement, la société nous a remboursé mais après plusieurs échanges de mail, ce qui, il faut le dire, a noirci notre arrivée à Londres !

 

M&M’s : 1 Swiss Court // +02070257184 // www.mmsworld.com

Acheter du thé chezTHE TEA HOUSE : www.theteahouseltd.com

Librairies STANFORDS

Boutiques : PAPERCHASE (www.paperchase.co.uk)

Grands magasins : sur Picadilly vous trouverez de très beaux magasins comme HAMLEYS (jouets – www.hamleys.com), FORTNUM AND MASON (épicerie fines, vins, thés, etc – www.fortnumandmason.com)

Les supérettes TESCO express proposent tout un tas d’articles divers et sont ouvertes assez tard le soir, idéal pour acheter des fruits en rentrant à l’hôtel !

 

Manger à Londres : de très nombreux fast-foods, des chaînes de plats et sandwichs à emporter comme Organic-Prêt à manger, des buffets asiatiques médiocres vers le quartier chinois (nous avons essayé le MW sur Shaftesbury av.), des cantines japonaises et coréennes plus excentrées mais meilleures et moins chères, et de nombreux restaurants étrangers, on trouve tout à Londres, pour des prix allant du raisonnable au très déraisonnable ! Bonnes surprises : Cinq sandwiches & patisseries (Hays Galleria – www.cinqrestaurants.co.uk) où l’on peut manger des sandwichs anglais ou des gratins de légumes et de pâtes, Lola’s cupcakes pour les petits plaisirs de la journée (www.lolas-kitchen.co.uk). N’hésitez pas à essayer la cuisine anglaise, les pies à la viande sont excellents quand il pleut et qu’il fait froid !!

Dans le quartier autour de la station overground Cambridge H., il y a un très bon petit restaurant coréen juste à côté, une cantine qui sert à dîner jusqu’à 22h et où vous pouvez apporter vos boissons alcoolisées. De même, derrière la station Bethnal Green, des bars et restaurants se sont installés sous l’arcade de l’overground, proposant un cadre étonnant ; essentiellement fréquentés par des habitués londoniens, ne manquez pas d’y passer faire un tour, ambiance garantie ! Cuisine japonnaise ou internationale, avec tapas, et bières au robinet. Nous avons essayé le Mother Kelly’s, vous pourrez y déguster des dizaines de types de bières et y manger des plateaux tapas de fromage, légumes, charcuterie, des huîtres grillées, etc.

 

Pour réserver notre hôtel nous avons attendu la dernière minute, mais vous n’êtes pas obligé de faire comme nous ! Au début nous avons hésité entre prendre une chambre chez l’habitant (sur le site https://fr.airbnb.com/) et l’hôtel, mais au final pour quelques jours et en haute-saison la différence n’est pas bien importante et on peut trouver des hôtels pour à peine plus cher.

Il y a à Londres un très large choix d’hôtels, et donc de la place pour tout le monde ! En passant par des sites comme www.lastminute.com vous trouverez des offres intéressantes et vous pourrez lire les commentaires laissés par les visiteurs. Les tarifs sont extrêmement élevés à Londres, et de manière générale il faut mieux privilégier le haut de gamme que le bas de gamme.

Notre hôtel : le RE HOTEL LONDON SHOREDITCH sur Hackney road – deux stations à côté : overground (arrêt Cambridge H.) et Bethnal Green (métro ligne Central). Relativement accessible par métro, il est en zone 2. A côté, une supérette, des restaurants et des pubs. Une chambre standard copie conforme de la photo sur le site internet, avec eau, thé, café, chocolat et biscuits gratuits tous les jours + planche et fer à repasser + sèche-cheveux. Wifi, climatisation, confort simple et silencieux, donc aucune mauvaise surprise. Un accueil un peu distant à la réception. Comme indiqué dans les commentaires n’hésitez pas à signaler que vous désirez qu’on nettoie votre chambre en utilisant le bon côté du carton à placer sur votre poignée à l’extérieur. +44 207.613.65.00 // reservations@hotelshoreditch.com // Petit-déj. (buffet) simple à 13.50£ (charges incluses).



20/08/2015
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 703 autres membres